Le courage de l’arbre – Léafar Izen

❯ Titre Le courage de l’arbre
❯ Auteur Léafar Izen
❯ Genre Science-Fiction
❯ Édition Albin Michel
❯ Collection Imaginaire
❯ Format Grand format broché
❯ EAN 9782226458698
❯ Date de parution 20/04/2022
❯ Nombre de pages 416
❯ Prix 21,90€

4ème de couverture :

Grâce au Phytoïde De Katz, arbre prodigue et mystérieux, l’humanité a conquis une bonne partie de la galaxie. L’Égrégore, un réseau de communication tentaculaire, synchronise le temps des Hommes et fait vibrer leurs âmes sur-connectées au son du même diapason. Recluse dans la jungle artificielle du plateau d’Okodrée, Thyra, une jeune ethnologue, étudie un peuple retourné à l’état primitif à la suite du naufrage de ses lointains ancêtres. Aux antipodes de cette petite lune, dans la banlieue d’une cité minière, Roonis bricole et fait trafic de divers gadgets « psyentifiques ». La vie suit paisiblement son cours, jusqu’à ce que les énigmatiques instances égrégoriennes exigent l’impensable : le meurtre d’un vieil autochtone. Ce crime, la jeune chercheuse ne peut s’y résoudre. Accompagnée de Roonis, traquée par l’Egrégore, Thyra embarque alors dans une incroyable aventure interstellaire.

À propos de l’auteur/trice :

Léafar Izen a évolué quinze ans dans le domaine des sciences et de l’ingénierie. À 35 ans, il quitte cette carrière pour s’installer au Chili, comme aubergiste et guide de montagne, sur les flancs du volcan Calbuco. Suite à l’éruption brutale de ce dernier en 2015, il décide de se consacrer à la littérature et partage son temps entre Cévennes et Patagonie. (source : Albin Michel Imaginaire)

Ressenti :

Entre « Planet Opéra » et « Space Opéra », Léafar Izen nous embarque dans cette histoire qui commence doucement, je dirais de manière onirique auprès de « Thyra » une jeune chercheuse un peu solitaire et contente de l’être et de pouvoir faire son métier d’ethnologue sur une petite lune ou ne se trouve qu’elle, des autochtones (qui n’ont pas conscience qu’elle est là) et de la flore.


Tout est beau dans le meilleur des mondes. « Sauf que », les ennuis vont commencer pour elle mais aussi pour tout le monde sur les autres planètes viables de l’univers (une colonisation de grande envergure s’est faite pendant des millions d’années après notre ère grâce a une sorte d’arbre très résistant et pouvant rendre les terre stériles « habitables et respirables »), à cause d’un étrange phénomène rongeant littéralement ce fameux arbre, et cela se propageant en chaîne d’une planète à l’autre comme un virus.
La technologie est très avancée, et l’humain l’est aussi (puces intégrées dans le cerveau etc…). Les « I.A. » essayent de comprendre comment avoir une âme, et notre chercheuse va se voir embarquée dans une aventure effrénée au côtés de divers personnages plus ou moins intéressants, j’en ai adoré certain, d’autres moins, mais ils ne laissent pas indifférent.


Il y a un petit côté « Hard SF » dans cette histoire sans que cela soit très compliqué, mais aussi une dimension philosophique certaine.


Des sujets tels que les croyances et religions, l’éthique, la manipulation et le clonage d’âmes vers de nouveaux corps ou simplement la sauvegarde des souvenirs en cas de mort précoces afin de renaître sont mise en avant et c’est ce que j’ai aimé le plus, tout ce côté « mais jusqu’où ira la technologie ? »


Le lecteur s’imagine vraiment bien les lieux et les personnages, les manières de s’habiller, les planètes, les peuples, c’est très visuel au final.


Les dernières pages se précisent avec une fin que l’on attendait mais qui n’est pas déplaisante.


Je ressort donc de ma lecture en étant contant d’avoir découvert cet auteur et ce récit très divertissant.

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

Note : 4 sur 5.

Les +

Un univers foisonnant – La plume qui rend le tout très « visuel » – Les sujets abordés

Les –

r.a.s.

Je remercie sincèrement Gilles ainsi que les éditions Albin Michel Imaginaire pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :