Morgane Pendragon – Jean-Laurent Del Socorro

❯ Titre Morgane Pendragon

❯ Auteur Jean-Laurent Del Socorro

❯ Genre Fantasy

❯ Édition Albin Michel

❯ Collection Imaginaire

❯ Format Grand format – Broché

❯ EAN 9782226479693

❯ Date de parution 18/01/2023

❯ Nombre de pages 368

❯ Prix 22,90€

4ème de couverture :

« Les légendes sont écrites à l’image des hommes,aussi, comment pourrais-je en être l’héroïne ? » An 601. Île de Bretagne. Depuis la mort d’Uther Pendragon, souverain du royaume de Logres, aucun héritier n’est monté sur le trône. Pour cela, il faudrait réussir à extraire l’épée du défunt monarque, enchâssée dans la pierre. À l’aube de ce nouveau siècle, les prophètes en sont pourtant persuadés : un nouveau roi va naître. Le puissant Merlin a la certitude qu’il s’agit de son protégé, le jeune Arthur, mais c’est Morgane, la fille cachée d’Uther, qui s’empare de l’épée. Réussira-t-elle à faire face aux guerres, aux intrigues et aux trahisons, et à s’imposer

À propos de l’auteur/trice :

Jean-Laurent Del Socorro est un écrivain français de fantasy historique. Il a reçu le prix Elbakin.net pour son premier roman, Royaume de vent et de colères, le prix Imaginales des Bibliothécaires pour son deuxième roman, Boudicca. Et enfin le prix Babelio 2020 pour son roman Je suis fille de rage. (source : Albin Michel Imaginaire)

Ressenti :

« Morgane Pendragon » est une revisite de la légende d’Arthur, une alternative où les figures féminines sont mises en avant, Morgane aura ici réussie à s’emparer de L’épée scellée dans la pierre tombale d’Uther Pendragon, elle va alors devenir reine et la légende de la table ronde va passée par une réécriture audacieuse.

Pour les personnages, j’ai été agréablement surpris de la qualité de construction de chacun et chacune avec une mention spéciale pour Morgane, Arthur, Guenièvre, Lancelot, Elaine et Mordred.

Quand à Merlin, il est ici manipulateur, vile et prétentieux. C’est du plus bel effet pour l’histoire.

L’ambiance est sombre, souvent poisseuse lors d’affrontements, froide lors de rassemblements à la table ronde, donnant à Morgane un poids et des responsabilités politiques au fortes conséquences.

Une histoire d’amour impossible va être au cœur de tout ce jeu de pouvoir, mais les protagonistes arriverons t’ils/elles à surmonté les épreuves qui les attendent ?

Le worldbuilding est lui comme je le souhaitais avec les territoires déjà présents dans la légende originale et se déroule sur toute la Bretagne, du Pays de Galles à l’Armorique avec comme point central le château de « Camelot », souvent dans un brouillard pesant.

Le bestiaire n’est pas en reste avec la « faërie » nous emportant sur le chemin de géants, de serpents monstrueux, sans oublier la présence de « Viviane » et de la légendaire épée « Excalibur ».

La diversité est très présente, notamment sur l’orientation sexuelle, mais aussi sur les choix de vie, l’amour, l’éducation des enfants, la religion. Tout n’est pas noir ou blanc, un peu comme dans la vraie vie au final, ce n’est pas « idéalisé ».

L’intrigue m’a passionné, et que dire de cette fin qui vous donne des frissons et vous met les larmes aux yeux ? Une pépite !

Vous l’aurez compris, cette réinterprétation féministe de la légende arthurienne est vraiment très réussie, c’est la première fois que je lisais un roman de Jean-Laurent Del Socorro, ce ne sera pas la dernière.

À lire absolument.

Note : 5 sur 5.

Je remercie sincèrement Gilles ainsi que les éditions Albin Michel Imaginaire pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

10 commentaires sur “Morgane Pendragon – Jean-Laurent Del Socorro

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :