La piste des cendres – Emmanuel Chastellière

  • Titre La piste des cendres
  • Auteur Emmanuel Chastellière
  • Genre Fantasy – Aventure
  • Édition Folio
  • Collection SF
  • Format Poche
  • EAN 9782072925153
  • Date de parution 06/10/2022
  • Nombre de pages 752
  • Prix 12,20€

4ème de couverture :

Nouveau-Coronado, 1896. Rien ne va plus entre le Nord et le Sud. Le Nord, véritable grenier à blé, accuse le Sud, qui di spose d’un accès à l’océan grâce au port de Carthagène, de l’exploiter et de lui imposer un pouvoir central trop fort. Les autochtones, eux, ne supportent plus de payer le prix des conflits entre colons. La colonie est devenue une vraie poudrière.

Azel, fils illégitime d’un riche propriétaire terrien, rejeté par sa famille en raison de ses origines indigènes, a rejoint les montagnes inhospitalières de l’Azur. Là -bas, il s’est bâti une solide réputation de chasseur de primes sans foi ni loi.

Lorsqu’il accepte à contrecœur d’accompagner un convoi d’autochtones décidés à quitter leurs anciennes terres pour le Grand Exil, le jeune homme est loin d’imaginer qu’il va lui-même se retrouver entraîné dans une guerre civile .. . et tout ce qu’elle risque fort de réveiller.

À propos de l’auteur/trice :

Cofondateur du site de référence dédié à la fantasy Elbakin.net, traducteur littéraire et chroniqueur passionné, Emmanuel Chastellière est depuis lors passé de l’autre côté de la barrière. Son premier roman, Le Village, a été nommé au Prix Imaginales 2017 et Célestopol, recueil de nouvelles steampunk d’inspiration slave, a été salué lui aussi par la critique. (source : éditions Critic)

Ressenti :

Nous suivons dans cette histoire la jeunesse puis la vie d’adulte d’Azel, un métisse issu de deux cultures bien différentes, même opposées, peuple conquérant par son père et peuple colonisé du côté maternel, ce qui le déchire et lui fait faire le choix de devenir mercenaire.

J’ai beaucoup aimé ce personnage mais plusieurs autres aussi, « Artemis » le vice-roi déchu qui veut refaire sa place en guerroyant à tout-va, « Calider » le journaliste qui est très intéressant mais aussi « Zuhaitza » une jeune femme forte en caractère.

Évidemment il y en a d’autres mais je ne vais pas tous les citer.

Concernant le worldbuilding, c’est superbe, des grandes pleines aux montagnes en passant par les villes coloniales ou encore le bord de mer mais parfois inhospitalier comme « le volcan », nous avons de quoi être dépaysé. J’ai personnellement fait un rapprochement avec les conquistadors, la couronne d’Espagne et l’Amérique du sud et Centrale, part les noms des villes et montagnes certainement et la manière d’être des autochtones, je ne sais pas ce que l’auteur pourrait m’en dire de ce côté. (Il manque tout de même une petite carte pour le fun par contre, j’aime beaucoup les cartes).

Le récit est empli d’aventure, d’action, de révolutionnaires, de soldats, de plusieurs moments impressionnants, voir même épiques, et l’on pourrait même le qualifier de « fantasy gunpowder » vu que les armes à feu sont bien présentent.

J’ai adoré certains éléments comme les montgolfières par exemple ou l’alchimie.

Le côté fantasy est visible mais sans véritable « magie », on est plus sur la suggestion, les croyances, une ambiguïté de ce côté là selon les personnages, mais cela n’entache en rien la qualité et l’intérêt du roman.

La fin elle est autant passionnante qu’un peu triste à mon goût, puis Emmanuel Chastellière prend plaisir tout au long de l’histoire à faire mal au lecteur en supprimant certains personnages, que d’émotions, un peu de colère parfois !

Le Livre se déroule dans le même univers que « L’empire du Léopard » que je n’ai pas lu mais qui maintenant me fait envie.

« La piste des cendres » est un excellent roman que je conseille à tous lecteurs/trices, amateurs de fantasy ou même simplement d’aventure, de grands espaces ou de récits sur le colonialisme ou les révolutions.

Note : 4.5 sur 5.

Je remercie sincèrement Emmanuel Chastellière ainsi que les éditions Folio pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

5 commentaires sur “La piste des cendres – Emmanuel Chastellière

Ajouter un commentaire

    1. Oui juste vraiment top, je vais voir pour prendre le précédent « L’empire du léopard » (pour le moment il n’existe qu’en grand format mais Emmanuel m’a dit que si « La piste des cendres » se vend bien chez FolioSF il se pourrait qu’il passe en poche, rien n’est certain par contre).

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :