Celle qui devint le soleil – Shelley Parker-Chan

❯ Titre Celle qui devint le soleil
❯ Autrice Shelley Parker-Chan
❯ Genre Fantasy – Aventure
❯ Édition Bragelonne
❯ Format Album relié Hardback – Grand format
❯ ISBN 979-10-281-1399-5
❯ Date de parution 18/05/2022
❯ Nombre de pages 405
❯ Prix 25€

4ème de couverture :

Dans un village rongé par la famine, au coeur d’une plaine poussiéreuse, deux enfants reçoivent chacun une destinée. Le garçon est promis à la grandeur. La fille, au néant…
En 1345, la Chine est soumise à la cruelle domination mongole. Pour les paysans faméliques des Plaines du Milieu, la grandeur n’existe que dans les contes. Quand la famille Zhu apprend que Chongba, leur huitième fils, est promis à un fabuleux destin, tous peinent à imaginer comment s’accomplira ce miracle. En revanche, nul ne s’étonne que la deuxième fille des Zhu, fine et débrouillarde, soit promise… au néant.
Mais lorsqu’une attaque de hors-la-loi les laisse orphelins, c’est le fils qui se laisse mourir de chagrin. Prête à tout pour échapper à sa fin annoncée, la jeune fille endosse l’identité de son frère afin de devenir novice dans un monastère. Là, poussée par un impérieux désir de survivre, Zhu apprend qu’elle est capable de tout – même du pire – pour déjouer sa destinée.
Lorsque son sanctuaire est détruit pour avoir soutenu la rébellion contre les Mongols, Zhu saisit cette chance de s’emparer d’un tout autre avenir : la grandeur abandonnée de son frère…

Ressenti :

J’ai lu ce roman pour le challenge SFFF 2022.


Tout d’abord l’objet, il faut qu’on en parle un peu car sans être réellement relié il est tout de même en « hardback » avec une belle jaquette avec dorures, également une belle gravure sur la couverture et une tranche colorée jaune et rouge, en somme c’est un beau livre.


Par contre je ne comprends pas pourquoi un Dragon est mis en avant sur la couverture ?
L’histoire elle se découpe en trois parties, j’ai adoré la première partie qui est plus « initiatique », mais j’ai moins accroché aux deux autres parties, j’ai terminé ma lecture en me disant « ouf, c’est fini », ce qui veut dire que je ne lirais pas la suite.


De plus le côté fantasy est très peu présent, il y a un tout petit côté fantastique mais sinon j’ai l’impression d’avoir lu un roman d’aventure tout simplement.


Les personnages ne m’ont pas transcendés à part « Zhu » que j’ai aimé voir évoluer et dont le caractère m’a plu.


Concernant le « world building » là c’est parfait, j’ai beaucoup aimé le monastère dans les hauteurs de montagne, les cités d’époque et les grandes pleines chinoises.


Pour conclure c’est un roman qui avait du potentiel si la fantasy avait été plus présente mais là je reste partagé.

Note : 2.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :