Un psaume pour les recyclés sauvages – Becky Chambers

❯ Titre Un psaume pour les recyclés sauvages
❯ Autrice Becky Chambers
❯ Genre Science-Fiction
❯ Édition L’Atalante
❯ Collection La Dentelle du Cygne
❯ Format Grand format – Broché
❯ ISBN 9791036001192
❯ Date de parution 15/09/2022
❯ Nombre de pages 136
❯ Prix 12,90€

4ème de couverture :

Voilà des siècles, les robots de Panga ont accédé à la conscience et lâché leurs outils ; voilà des siècles, ils sont partis ensemble dans la forêt, et nul ne les a jamais revus ; voilà des siècles qu’ils se sont fondus dans les mythes de l’humanité.
Un jour, la vie de Dex, moine de thé, est bouleversée par l’arrivée d’un robot qui, fidèle à une très vieille promesse, vient prendre des nouvelles. Il a une question à poser, et ne rejoindra les siens qu’une fois satisfait de la réponse. La question : « De quoi les gens ont-ils besoin ? »
Mais la réponse dépend de la personne à qui on parle et de comment on pose la question. La nouvelle série de Becky Chambers s’interroge : Dans un monde où les gens ne manquent de rien, à quoi sert d’avoir toujours plus ?

À propos de l’auteur/trice :

Becky Chambers a vécu en Islande et en Écosse avant de s’installer dans le nord de la Californie où elle y élève des abeilles. En trois romans, elle a été trois fois finaliste du prix Hugo, deux fois du prix Arthur C. Clarke, une fois du prix Locus. Ella a obtenu le prix Julia Verlanger en 2017 pour L’Espace d’un an et Libration. (source : L’Atalante)

Ressenti :

Avec « Un psaume pour les recyclés sauvages », Becky Chambers nous introduit dans un récit de science-fiction assez positif et calme, nous suivons les pérégrinations d’un moine du thé et d’un robot avec une conscience qui vont faire une joute verbale philosophique sur la vie, la quête de l’un et l’autre, les émotions et les sentiments, l’avenir, lors d’un voyage vers un ancien monastère.
C’est une histoire que j’ai bien aimé et que j’ai lu en une seule fois, il ne fait que 136 pages (mais une suite arrivera dans quelque temps).
Concernant les personnages, j’ai eu un peu de mal avec le personnage du moine « Dex » (qui est le narrateur) de par sa personnalité, un peu taiseux et bourru, par contre à l’inverse j’ai adoré le robot « Omphale » qui m’a subjugué de par sont humanité et ses réflexions souvent inattendues mais justes, c’est un personnage très accrocheur.
Les paysage se partage entre ville parfaite, campagne, villages agréables et nature sauvage et profonde, j’ai beaucoup aimé le voyage, et je vous invite franchement à prendre le même chemin car on ne va pas se cacher qu’un roman de science-fiction positive, ça ne se refuse pas, surtout quand Becky Chambers est aux commandes.

Note : 4 sur 5.

Je remercie sincèrement Emma ainsi que les éditions L’Atalante pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :