Analog-Virtuel – Lavanya Lakshminarayan

❯ Titre Analog-Virtuel
❯ Auteur Lavanya Lakshminarayan
❯ Genre Science-Fiction – Dystopie
❯ Édition Hachette Heroes
❯ Collection Le Rayon Imaginaire
❯ Format Grand format – Broché
❯ EAN 9782017164081
❯ Date de parution 01/06/2022
❯ Nombre de pages 336
❯ Prix 23€

4ème de couverture :

Une Bangalore du futur, rebaptisée Apex City.
Une société fracturée entre les riches vivant une vie entièrement numérique à travers leurs avatars, et les très pauvres, les «  Dix-Pour-Cents  » restant de la population, relégués de l’autre côté du champ de force, reclus dans des modules d’habitation indignes.
Une femme, la «  Voleuse Dix Pour Cents  », dérobe une graine… et le changement peut commencer.

Ressenti :

Analog-Virtuel est une dystopie sous forme de recueil de nouvelles mais qui ont toutes un rapport les unes avec les autres, tout se déroule dans la même mégapole, la nouvelle Bangalore « Apex City », les événements s’entrecroisent d’une nouvelle à l’autre mais chacune raconte l’expérience personnelle d’un personnage que l’on ne reverra pas dans les autres histoires (ou seulement en toile de fond), c’est une chose que j’aime particulièrement !


Le monde proposé par l’autrice se divisé en 3 catégories, les « 20% » qui sont les privilégiés et on accès à tout et sont sous assistanat virtuel total afin de pouvoir travailler toujours plus avec un fort rendement, les « 70% » sont la classe moyenne mais vivent aussi dans l’Apex City virtuel et assistés avec une épée de Damoclès au dessus de la tête pour ne pas se retrouver chez les « 10% » restant, les Analogs, qui n’ont pas accès à la technologie et survivent dans l’insalubrité de la partie de la ville qui leur est réservée.


Selon les nouvelles, on se retrouve dans la peau d’un haut placé où d’un Analog ou encore de personnes en transition entre les deux. Parfois ça parle marketing, d’autres fois de révolution, survie, guerre, éducation, assistanat, politique, maternité, avortement, travail, libre arbitre… un récit faisant penser au classique « Le meilleur des mondes » mais avec une plume moderne.


Dit comme ça, cela peut paraître compliqué mais ça ne l’est pas, une fois la lecture commencée c’est totalement addictif et à la fin j’en voulais même encore, j’espère vraiment qu’un tome deux verra le jour.


L’écriture de Lavanya Lakshminarayan est fraîche, engagée, cohérente et rien n’est laissé au hasard, c’est une autrice qui a de l’avenir et que je vous conseille fortement.

Note : 5 sur 5.

Je remercie fortement les éditions Hachette Heroes pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

3 commentaires sur “Analog-Virtuel – Lavanya Lakshminarayan

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :