Licanius T02 : Un écho du futur – James Islington

❯ Titre Licanius T02 : Un écho du futur
❯ Auteur James Islington
❯ Genre Fantasy
❯ Édition Leha
❯ Format Grand format – Broché
❯ ISBN 9782493405210
❯ Date de parution 08/07/2022
❯ Nombre de pages 656
❯ Prix 25€

4ème de couverture :

Suite à l’attaque dévastatrice d’Ilin Illan, une amnistie a été déclarée pour tous les Augures – leur permettant de sortir de leurs cachettes et de s’opposer ouvertement aux forces obscures qui se massent contre Andarra. Cependant, alors que Davian perfectionne à Tol Shen ses pouvoirs d’Augure et essaye de convaincre les Talentés de s’occuper des dangers au nord plutôt que de se perdre dans leurs intrigues politiques, de nouvelles horreurs ne vont pas tarder à apparaître, suggérant que cette rédemption est peut-être bien arrivée trop tard.

À propos de l’auteur/trice :

James Islington est né et a grandi dans le sud de Victoria, en Australie. Il a été influencé dans son enfance par les récits de Raymond E. Feist et de Robert Jordan, mais ce n’est que plus tard, en lisant la série Fils-des-brumes de Brandon Sanderson – suivie peu après par Le Nom du vent de Patrick Rothfuss – qu’il a finalement eu envie de s’asseoir et d’écrire ses propres romans. La Trilogie de Licanius, éditée par Orbit et dont le 3e et dernier tome a été publié fin 2019, est un succès international avec près de 400 000 exemplaires vendus. James Islington vit aujourd’hui avec sa femme et ses deux enfants dans la péninsule de Mornington, dans le Victoria.

Ressenti :

Nous commençons cette suite directe par quelque chose de très pratique : un résumé des événements et des personnages du premier volet qui est ici vraiment fort utile.


Entrons dans le vif du sujet, nous retrouvons Davian, Caeden, Asha et Wirr entre autres personnages pour notre plus grand plaisir.


J’ai adoré les chapitres dédiés à Asha des le début mais également à Wirr et Davian, un peu moins à Caeden car c’était assez complexe de son côté, mais cela s’arrange finalement assez vite en se laissant porter et il devient encore une fois capital.


L’intrigue suit directement celle de « L’ombre du savoir perdu » sans avoir à se refaire tout le world building de mise en place de l’univers sorti de l’imagination de James Islington, ce qui donne plus de place pour l’action et les intrigues politiques diverses.


Asha prend un rôle bien plus conséquent, et devient un personnage puissant et vraiment excellent.
Les surprises narratives sont là, et même parfois affolantes, j’ai transpiré par moment, eu des coups de panique aussi, des moments effrayants de tristesse notamment avec un personnage nouveau qui se nomme « Andyn ».


J’ai adoré ma lecture, qui arrivée aux 2 tiers devient complètement folle, sans compter cette fin de malade qui nous laisse à terre, recroquevillé jusqu’au prochain tome dont l’attente va être insupportable.


Encore une pépite chez « Leha éditions » qui a le don de dénicher des séries sf ou fantasy dont chaque tome est meilleur que le précédent.

Note : 5 sur 5.

Je remercie fortement Lauren ainsi que les éditions Leha pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :