Le dresseur de pierres – Philippe Bonneyrat

❯ Titre Le dresseur de pierres
❯ Auteur Philippe Bonneyrat
❯ Genre Fantasy – Ésotérisme
❯ Édition Kiwi
❯ Collection Les mystiques
❯ Format Grand format broché
❯ EAN 978-2492534218
❯ Date de parution 09/03/2022
❯ Nombre de pages 492
❯ Prix 22€

4ème de couverture :

Nous sommes au XVIIIe siècle. Mael, paysan du Mantois et issu d’une famille bourgeoise déchue, vit avec sa femme et ses enfants. Un jour, une épidémie de peste emporte ses proches. Fou de douleur, il s’enfuit dans la campagne et finit par découvrir un menhir. À son contact, il se remémore soudainement ses vies antérieures : il fut combattant écossais, noble égyptien, druide du néolithique ou encore alchimiste vénitien. Persuadé que ses nouveaux pouvoirs lui permettront de retrouver sa femme, il se lance à corps perdu dans un périple épique. Le voyage est cependant semé d’embûches : un ennemi juré, dont il s’est attiré la haine dans une vie antérieure, le poursuit à travers les âges pour se venger. Au terme d’une quête initiatique et alchimique, Mael devra-t-il mourir, encore et encore, pour enfin comprendre le sens de son existence ?

À propos de l’auteur/trice :

Conseiller municipal et ingénieur free lance dans le domaine du packaging de cosmétiques, Philippe Bonneyrat est aussi un écrivain, qui a son actif :

  • une nouvelle, Plus tard peut-être, parue en 2000 dans l’anthologie Royaumes, chez Fleuve Noir,
  • des scenarii de jeux de rôles pour la revue Casus Belli
  • et son premier roman qui vient de sortir chez Kiwi Romans (collection Les mystiques, 09/03/22), après 10 ans de travail : Le dresseur de pierres.

Philippe Bonneyrat habite Herblay-sur-Seine. (source : Babelio)

Ressenti :

« Le dresseur de pierres » est un roman de Fantasy très dense dans lequel le personnage principal va se voir traverser le temps et les époques, parcourir ses différentes vies du XVIIIème siècle à l’Égypte antique en passant par des lieux parfois réels, parfois totalement imaginaires et mystiques.


Pour ce faire il utilise l’énergie des pierres, notamment des mégalithes (menhirs, dolmens, cromlechs..).
Le héro de l’histoire, « Mael », est un personnage qui restera tout du long assez sombre eténigmatique, il est agréable à suivre mais il passe par des moments très compliqués qui font de lui un homme méfiant et ne comptant que sur lui-même.


Les autres personnages sont bien décrits, certains m’ont bien plus, d’autres beaucoup moins mais c’est une question de point de vue, puis il y a un méchant « vraiment méchant » et des personnages ambiguës que l’on ne sait où placer, parmi les bons ou parmi les ennemis.


Les décors eux sont vraiment bien décrits et plaisants, de la préhistoire et ses forêts, l’Égypte des pharaons, les campagnes du moyen âge ou encore une époque bien plus proche de la nôtre à Venise ou ailleurs, on est vraiment bien servi.


Moi qui aime beaucoup les menhirs et dolmens (fût un temps pas si lointain où je tenais un site web de recensement des menhirs que je croisais en partant à la chasse aux mégalithes, c’est un des avantages de la Bretagne, on en a partout), j’ai été bien servi de ce côté là et c’est assez rare que ce soit un des éléments principaux d’un roman.


L’auteur joue aussi de légendes bien ancrées chez nous tels que la légende du roi Arthur et d’Excalibur pour nous en donner sa propre vision sans que cela ne corresponde à ce que nous en connaissons, pareil avec des personnages de cette même légende comme Morgane. (Cela m’a un peu déstabilisé de toucher a cette légende tout de même).


Certains passages m’ont vraiment marqués, de part leur intensité imaginative ou par la dureté des scènes (certains passages sont très violents et il faudra surmonter cela pour apprécier, surtout au début).


La fin elle est assez mouvementée et intéressante même si je n’ai pas été surpris plus que ça.
C’est donc une lecture agréable qui plaira aux amateurs de fantasy et de fantastique.

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

Note : 3.5 sur 5.

Les +

Un roman très dense et intéressant – Le voyage dans le temps – Les mégalithes – Les diverses civilisations visitées.

Les –

D’avoir toucher à la légende du Roi Arthur

Je remercie fortement Toute l’équipe des éditions Kiwi pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

Un commentaire sur “Le dresseur de pierres – Philippe Bonneyrat

Ajouter un commentaire

  1. Chronique qui donne très envie, jusqu’à ce que je lise ton point négatif sur la légende d’Arthur… A voir ! En tout cas je découvre ton blog complètement au pif via Babelio et je suis ravie d’y trouver des chroniques fantasy, ce n’est pas mon fort mais j’aimerais approfondir ma connaissance de ce style. 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :