Résurrection – Giacometti & Ravenne

❯ Titre La saga du Soleil Noir T04 : Réusurrection
❯ Auteur Giacometti & Ravenne
❯ Genre Aventure – Thriller – Histoire
❯ Édition Le Livre de Poche
❯ Format Poche
❯ EAN 9782253079361
❯ Date de parution 13/04/2022
❯ Nombre de pages 512
❯ Prix 8,90€

Description éditeur

1291, Terre sainte. Un groupe de templiers, chargé d’une mission secrète, est massacré au milieu du désert. Un seul chevalier en réchappe, miraculeusement.

1943, Des ténébreux châteaux allemands aux couloirs troubles du Vatican, Tristan Marcas s’engage malgré lui dans une nouvelle quête. À la recherche d’un mystère qui le conduira jusqu’aux portes de l’enfer.
Un thriller vertigineux, qui explore les arcanes oubliés de l’Histoire.

À propos de l’auteur/trice

Éric Giacometti a été journaliste au Parisien.  Il est aussi le scénariste de la bande dessinée Largo Winch.
Jacques Ravenne est écrivain. Maître franc-maçon, il est spécialiste des manuscrits anciens.
La série autour du Commissaire Marcas qu’ils ont créé ensemble s’est vendue à plus de trois millions d’exemplaires à travers le monde.  (source : Le Livre de Poche)

Ressenti

« Résurrection » est le tome 4 de « La saga du soleil noir », une série de romans mélangeant thriller, histoire, espionnage, action, aventure entre autres sujets très variés.


Dans ce quatrième opus, on s’écarte du schéma habituel, nous sommes surtout centrés sur le personnage de « Tristan » (personnage principal de la saga de toute façon mais ici il est bien seul, ses acolytes sont évoqués, effleurés, mais ils ne sont pas acteurs, c’est ce qui m’a le plus dérangé car mon personnage préféré n’est pas forcément « Tristan ». Il y a un peu moins d’action également, mais plus de manipulations, d’espionnage, de recherches liées à la religion, pour le compte de Himmler, l’intraitable et horrible SS à la tête de l’Ahnenerbe (la section ésotérique des nazis pendant la seconde guerre mondiale).


Nous voyageons de la Russie à l’Allemagne en passant par le Vatican, cette fois pas de France ni d’Angleterre.


Nous croisons des personnages historiques bien connus, mais aussi une société secrète où la folie règne au plus haut point.


L’écriture d’Éric Giacometti et de Jacques Ravenne est elle tout de même toujours aussi maîtrisée, addictive et fluide que d’habitude et le livre se dévore assez vite.


La toute fin m’a donné de l’espoir pour le tome 5 « 669 » (que je possède, et que je vais m’empresser de lire).

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

Les +

Les références historiques – L’écriture toujours aussi addictive – Tristan en très grande forme

Les –

Un tome un peu à part car les personnages récurrents sont très peu présent – Pas vraiment d’action

Je remercie fortement William ainsi que Le Livre de Poche pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :