Seconde humanité – Adrien Mangold

❯ Titre Seconde humanité
❯ Auteur Adrien Mangold
❯ Genre Science-Fiction – Post-apocalyptique
❯ Édition HSN
❯ Collection SF
❯ Format Grand format – Broché
❯ ISBN 978-2-918541-63-9
❯ Date de parution 09/11/2018
❯ Nombre de pages 384
❯ Prix 19,90€

Description éditeur

Pour son premier roman, Adrien Mangold explore les destins d’un chercheur, d’un soldat et d’une fillette qui pourraient alors marquer l’Histoire quand d’une inattention naît une pandémie, d’une convoitise une guerre, de l’apocalypse une seconde Humanité.

À propos de l’auteur/trice

Quelle meilleure évasion que celle dont on est l’auteur ? De cette observation, Adrien Mangold s’est lancé un défi : emmener dans ses rêves autant de prisonniers du réel que possible, avec une attention particulière pour les mieux barricadés. Sa couverture : ingénieur dans un musée de sciences, si grand qu’on dit qu’il s’en est fait la Cité. (source HSN)

Ressenti

Nous sommes sur Terre mais les eaux sont montées, on a appelé cette catastrophe « Le grand bleu » et il ne reste que quelques enclaves en surface et quelques mégapoles.


Nous avons une épidémie qui se développe suite à une fuite dans un laboratoire et qui va répandre un virus mortel à vitesse grand V.
L’avenir de l’humanité est en jeu une seconde fois et c’est une course contre la montre qui se met en place.


Nos personnages sont surtout 2 scientifiques, que j’ai beaucoup aimé de part leur éthique et leur professionnalisme malgré les rumeurs et les colères.


Adrien Mangold nous plonge d’un coup dans un second roman, un livre dans le livre, qui nous retrace des événements se déroulent quelques générations plus tôt, à une époque où la guerre faisait rage pour la possession de la seule terre « ferme » encore emergé, le Groenland.


Nous y suivrons un militaire, L’albinos, qui prête ses compétences au camp le plus offrant selon les périodes et qui va se retrouver à embarquer avec lui « Pino » une petite fille de 7 ans qui se retrouve orpheline.


J’ai adoré ces deux personnages et surtout « Pino » qui est juste géniale d’innocence mais aussi de lucidité de détermination et d’une forme de sagesse. Je n’en dis pas plus, si ce n’est que ce livre dans le livre est excellent si vous aimez l’action, les poursuites et l’aventure, ce qui est mon cas.
Nous revenons dans le dernier quart du roman à notre histoire post-apocalyptique avec cette pandémie pour un final qui vous laissera sans voix.


Sachez que ce n’est pas un livre qui va vous faire sauter de joie, c’est sombre, rien n’est épargné aux humains dans ce roman.


Les personnages m’ont vraiment plu et sont un des nombreux atouts de l’histoire, les décors sont soit grandioses, soit très froids selon où l’on se trouve et le scénario tient la route.


Une suite est disponible et qui peut aussi se lire indépendamment car elle se déroule mille ans plus tard « Prototype » que je possède et qui sera lu cette année tant j’ai aimé « Seconde humanité ».


Le Livre « objet » en lui même est d’une finition irréprochable avec une tranche noire pour le livre dans le livre et une superbe couverture.


Je ne connaissais pas avant, mais Adrien Mangold est un auteur à surveiller de près !

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

Les +

La double lecture – Les personnages – L’écriture – L’univers développé – Pino – La qualité éditoriale

Les –

r.a.s.

2 commentaires sur “Seconde humanité – Adrien Mangold

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :