Celle qui parle – Alicia Jaraba

❯ Titre Celle qui parle
❯ Auteur Alicia Jaraba
❯ Genre BD – Historique
❯ Édition Bamboo
❯ Collection Grand Angle
❯ Format Grand format – Album cartonné
❯ ISBN 978 2 8189 8406 2
❯ Date de parution 30/03/2022
❯ Nombre de pages 216
Prix 24,90€

4ème de couverture :

“Fille d’un chef déchu, offerte comme esclave, elle est devenue l’une des plus grandes figures féminines de l’Histoire.”
XVIe siècle. Malinalli est la fille d’un chef d’un clan d’Amérique centrale. Peu de temps après la mort de son père, elle est vendue à un autre clan pour travailler aux champs et satisfaire la libido de son nouveau maître.
Un jour, d’immenses navires apparaissent à l’horizon, commandés par Hernan Cortez, obsédé par la recherche d’or. Le conquistador repère Malinalli et son don pour les langues. Elle sera son interprète et un des éléments clés dans ses espoirs de conquête. Elle sera également celle qui aura le courage de dire un mot interdit aux femmes de son époque : non !

À propos de l’auteur/trice :

ALICIA JARABA est née en 1988. Elle a étudié les langues et la littérature espagnole et française à l’université de Saint-Jacques de Compostelle pendant 7 ans, sans jamais s’éloigner du dessin, sa passion depuis toute petite. Après l’université, elle s’est tournée vers une école d’arts graphiques à Madrid (ESDIP), où elle a étudié le neuvième art pendant un an, pour ensuite devenir autrice BD. Entre 2017 et 2019, elle dessine la série jeunesse Les Détectives du surnaturel (Jungle éd.) et les deux tomes de L’Onde Dolto (Delcourt). En 2020, elle se lance dans l’écriture de son premier roman graphique : Celle qui parle chez Grand Angle. (source : Grand Angle)

Ressenti :

Dans cette bande dessinée, nous sommes sur un récit historique se déroulant au XVIème siècle entre les Mayas, les Aztèques, et surtout l’arrivée de l’espagnol « Cortez », le conquistador qui va mener une guerre impitoyable pour coloniser la région.


Dans cette période, une jeune femme, « La Malinche » va devoir survivre, et pour cela elle apprendra les différentes langues telles le Mexicanas (Aztèque), le Maya, l’Espagnol.


Les personnages ainsi que la vie de l’époque sont très intéressants à suivre, les décors donnent du rêve malgré la dureté de l’histoire et l’on parcours les 200 pages de cette BD « One-shot » sans s’en rendre compte.


En plus de la « conquête » espagnole en elle-même, j’ai pris plaisir à découvrir les us et coutumes de l’Amérique précolombienne, et les thèmes abordés comme le rôle des femmes dans cette société dure et machiste au possible, très violente, l’entraide, mais aussi la trahison par peur de l’autre, le féminisme inconscient mais bien présent, l’amour et la haine qui se font face comme un miroir déformé.


Visuellement c’est stylisé et vraiment superbe, j’ai adoré les dessins, les couleurs, la mise en page très fluide.


Je ne peux « que » vous conseiller cet excellent album.

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

Les +

Une histoire passionnante – Les personnages – Le côté historique – Les dessins et couleurs

Les –

r.a.s.

Je remercie les éditions Bamboo Grand Angle ainsi que le site Babelio pour m’avoir fait parvenir cet album dans le cadre de l’opération « Masse critique ».

2 commentaires sur “Celle qui parle – Alicia Jaraba

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :