L’ombre du savoir perdu – James Islington

❯ Titre L’ombre du savoir perdu
❯ Auteur James Islington
❯ Genre Fantasy
❯ Édition Leha
❯ Format Grand format – Broché
❯ ISBN 9791097270780
❯ Date de parution 15/10/2021
❯ Nombre de pages 640
❯ Prix 25€

Description éditeur

Vingt ans se sont écoulés depuis la fin de la guerre. Les Augures, autrefois considérés comme des dieux (devenus dictateurs) ont été renversés et anéantis, leurs pouvoirs mystérieusement disparus. Leurs représentants, hommes et femmes dotés d’une capacité moindre, les Talentés, n’ont évité le sort des Augures qu’en se soumettant au Pacte qui les lie à quatre Préceptes, les marque de manière indélébile et protège les humains.
Davian, élève des Talentés, en subit les conséquences. Méprisé au-delà des murs de l’école, il est condamné à apprendre à contrôler son Don. Mais Davian craint les terribles conséquences d’un échec aux redoutées Épreuves : il ne parvient pas à maîtriser l’Essence nécessaire à l’examen.
Fuyant l’école et les Épreuves en compagnie de son mystérieux ami Wirr, Davian va se découvrir des pouvoirs oubliés et déclencher une série d’événements qui vont bouleverser les terres d’Andarra et au-delà. Au nord, un ancien ennemi que l’on croyait vaincu se réveille. Et à l’ouest, un jeune homme dont le destin est lié à celui de Davian reprend connaissance dans la forêt, couvert de sang et sans aucun souvenir…

À propos de l’auteur/trice

James Islington est né et a grandi dans le sud de Victoria, en Australie. Il a été influencé dans son enfance par les récits de Raymond E. Feist et de Robert Jordan, mais ce n’est que plus tard, en lisant la série Fils-des-brumes de Brandon Sanderson – suivie peu après par Le Nom du vent de Patrick Rothfuss – qu’il a finalement eu envie de s’asseoir et d’écrire ses propres romans. La Trilogie de Licanius, éditée par Orbit et dont le 3e et dernier tome a été publié fin 2019, est un succès international avec près de 400 000 exemplaires vendus. James Islington vit aujourd’hui avec sa femme et ses deux enfants dans la péninsule de Mornington, dans le Victoria. (source : Leha éditions)

Ressenti

Premier tome de « La trilogie de Licanius », « L’ombre du savoir perdu » est un roman de Fantasy adulte très dense, fort et intense.


Dans une ambiance lourde et sombre, un groupe de personnages va se voir partir à l’aventure en bravant bien des dangers.


Les personnages sont vraiment intéressants, psychologiquement tous différents, certains plus tourmentés que d’autres, parfois plus attachants ou intrigants.


Humains, hauts bourgeois et dirigeants, mages, ombres, ou encore monstres ou êtres mystérieux, la vie foisonne et la mort rode à chaque page.


Les paysages et lieux sont exceptionnels, variés, souvent effrayants. De la ville au grandes étendues en passant par des forêts immenses ou des villes fantômes très anciennes.


Des complots se trament au milieu d’une guerre intestine en plus d’un conflit entre différentes régions parfois venues d’au delà des « bords du monde ».


La magie est essentielle dans ce roman et est le point d’ancrage de toute l’histoire, il en existe différents types plus ou moins puissantes mais elles sont également mal vues par les hautes sphères de la société, la magie fait peur.


Je vous laisse découvrir tout cela par vous-même car l’expliquer n’est pas lui faire honneur à ce roman, il faut le lire pour en ressentir toute sa valeur.

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

Les +

Une histoire très riche et dense – Des personnages captivants – L’ambiance sombre à souhait

Les –

Attendre le tome 2 !!!

Je remercie très sincèrement Lauren ainsi que les éditions Leha pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :