U4 : Jules – Huelva – Renders – Lapière – Crespo

❯ Titre U4 : Jules
❯ Auteur Adrián Huelva – Pierre-Paul Renders – Denis Lapière – Amparo Crespo
❯ Genre Bande dessinée – Post-apocalyptique
❯ Édition Dupuis
❯ Collection BD
❯ Format Grand format souple
❯ ISBN 9791034736355
❯ Date de parution 7/01/2022
❯ Nombre de pages 144
❯ Prix 14,50€

4ème de couverture :

« Je m’appelle Jules. Ce rendez-vous, j’y vais parce que j’y crois. »
Paris. Jules vit reclus dans l’appartement familial du boulevard Saint-Michel depuis l’explosion du virus U4, qui a exterminé en dix jours la population, à l’exception des adolescents. Alors que les rues jonchées de cadavres sont le domaine des gangs violents, le garçon prend le risque de sortir pour trouver de la nourriture. Pour se donner du courage, il se met dans la peau du guerrier impavide qu’il incarne dans son jeu en ligne préféré, « Warriors of Time » (WOT). Les ados qu’il va croiser là-dehors seront-ils des ennemis féroces ou des alliés mus par un désir d’entraide ? Qu’est devenu son frère Pierre, qui avait un problème de drogue ? Leurs parents qui étaient à l’étranger sont-ils vraiment morts ? Les quelques militaires survivants sont-ils bienveillants ? Pour ne pas devenir fou, Jules s’accroche à son objectif : survivre jusqu’au jour du rendez-vous avec l’énigmatique Khronos, le maître du jeu. Se pourrait-il qu’il soit aussi le Maître du Temps ?

Ressenti :

Les bandes dessinées de « U4 » sont au nombre de 4 pour le moment (4 tomes « 1 » car 4 fois la même histoire avec des perspectives différentes pour chaque personnage, que l’on peut lire dans n’importe quel ordre), un tome « U4 : Khronos » sortira par la suite pour conclure l’histoire.


J’avais lu les romans et j’avais adoré, autant l’histoire que le concept, concept qui est repris ici et ça fonctionne bien, même en bd.


Avec le personnage de »Jules », pas de road-trip contrairement aux autres personnages. Il se trouve déjà à Paris, ce qui n’enlève rien au suspense car le tome est plein d’action et nous en apprenons beaucoup sur certains points évoqués dans les autres albums.


En roman, c’était le personnage que j’aimais le moins, ici c’est bien passé finalement, il est attachant.
C’est aussi un tome plus sombre, avec beaucoup de morts partout dans les rues, des gangs un peu partout, les militaires aux aguets pour faire venir les ados dans les « R.Points » (refuges pour être nourri et logé, et contrôlé par la même occasion).


J’ai donc finalement beaucoup apprécié ce tome que j’appréhendais le plus, et me suis lancé dans la lecture du dernier personnage « Stéphane ».

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

Les +

Le concept du point de vue différent pour 4 personnages en 4 albums – L’ambiance plus sombre que les autres tomes – L’action – Les dessins et la colorisation

Les –

r.a.s.

Je remercie sincèrement les éditions Dupuis BD pour l’envoi de cet album.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :