Goldorak – Dorison, Barjam, Cossu, Sentenac, Guillo

❯ Titre Goldorak

❯ Auteur Dorison, Barjam, Cossu, Sentenac, Guillo

❯ Genre Bande dessinée – Manga

❯ Édition Kana

❯ Collection Classics

❯ Format Album grand format cartonné 210×298

❯ ISBN 9782505078463

❯ Date de parution 15/10/2021

❯ Nombre de pages 168

❯ Prix 24,90€

Description éditeur

L’empire de Véga vient de réduire en cendre la lointaine planète d’Euphor. Actarus, son prince, assiste impuissant à la mort des siens. Il parvient néanmoins à échapper au massacre en s’emparant de Goldorak, le plus puissant des robots de combat.

Ressenti

Voilà c’est fait ! C’est enfin fait ! Il est là l’album tant attendu, « Goldorak » l’ami de mon enfance, que dis-je, le héros de mon enfance, dont j’ai gardé une place au fond de moi depuis tout ce temps, ayant vu tous les épisodes de l’animé en boucle, lu la série de manga et le one-shot manga UFO robot Grandizer, il est enfin là, l’album plein de couleurs, au dessins modernisés mais respectueux de l’original !


Je vous le dis, c’est une bombe, je suis amoureux de cet album.


Le scénario aborde des sujets très variés mais aussi très importants tels que le pardon, la compassion, la haine et l’amour, les remords, ou plus largement l’immigration, la politique de guerre.


Le tout se déroule dans des décors tels que le Japon, donc Tokyo, mais aussi la Lune, la stratosphère.


L’action est très présente (j’en attendais pas moins d’un album de Goldorak) et prenante, mais laisse tout de même de la place pour des moments plus calmes et plus intimes grâce au nombre de pages conséquent.


Le robot « Goldorak » en lui-même est très respecté niveau dessins et couleurs, j’avais peur de le voir dénaturé, mais non, c’est bien lui, avec tout ce qui va avec, tout son arsenal et ses modules de combat.


Les dessins justement sont magnifiques, les personnages sont mis au goût du jour mais on reconnaît chacun d’entre eux autant physiquement que dans leur style vestimentaire et niveau caractère.


Je ne suis vraiment pas étonné que le créateur original « Gō Nagai » ai accepté que cet album soit développé tant la qualité est là.


En bonus en fin d’ouvrage nous retrouvons une lettre de Xavier Dorison à Gō Nagai pour le présenter le projet, des pages nous présentant et nous expliquant la création de l’album par étapes, des storyboards à l’encrage en passant par la colorisation et tout cela annoté d’anecdotes des auteurs.


Pour conclure, je dirai que j’aimerai déjà un nouvel album qui suivrait celui-ci et je vous invite à vous jeter en librairie pour vous procurer ce Goldorak que l’on attend depuis plusieurs années.

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

Les +

Retrouver Goldorak après toutes ces années à l’attendre

Un scénario complet qui suit la trame de la série originale

Des dessins modernisés mais respectant l’esprit Goldorak

Des dessins et des couleurs magnifiques

Et encore plein d’autres choses…

Les –

r.a.s. (il n’y à que du bon dans cet album)

3 commentaires sur “Goldorak – Dorison, Barjam, Cossu, Sentenac, Guillo

Ajouter un commentaire

    1. Hahah, je ne pouvais faire autrement que d’être devant la librairie à l’ouverture le jour de la sortie, c’est mon Graal à moi 🙂 et je pense que ça peut te plaire aussi.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :