Les eaux noires – Estelle Tharreau

❯ Titre Les eaux noires

❯ Auteur Estelle Tharreau

❯ Genre Thriller – Policier

❯ Édition Taurnada

❯ Collection Le tourbillon des mots

❯ Format Poche

❯ ISBN 978-2-37258-092-2

❯ Date de parution 07/10/2021

❯ Nombre de pages 256

❯ Prix 9,90€

Description éditeur

Lorsque les eaux noires recrachent le corps de la fille de Joséfa, personne ne peut imaginer la descente aux enfers qui attend les habitants de la Baie des Naufragés.
L’assassin restant introuvable, à l’abri des petits secrets et des grands vices, une mécanique de malheur va alors tout balayer sur son passage…
Les révélations d’un corbeau, la détresse d’une mère et le cynisme d’un flic alimenteront l’engrenage de la rumeur, de la suspicion et de la haine.
Joséfa réussira-t-elle à survivre à la vérité ?

À propos de l’auteur/trice

Après avoir travaillé dans le secteur privé et public, cette passionnée de littérature sort son premier roman en 2016, Orages, suivi de L’Impasse en 2017. Depuis, elle se consacre entièrement à l’écriture. (source : Taurnada)

Ressenti

Tout commence avec un événement tragique, une jeune fille de 17 ans que l’on retrouve morte sur la plage, rejetée par les eaux noires, les eaux au pied d’un petit bout de village composé de 4 maisons (je vous rassure le village est bien plus grand mais ici ce sont surtout ces 4 maisons qui nous intéressent), la police municipale accompagnée de la police classique vont mener l’enquête.


Tout pourrait se révéler classique, mais c’est sans compter sur un policier nouvellement assigné dans le village pour démêler une enquête qui traîne.
Un genre de personnage hautain, fouineur, taiseux, souvent sarcastique mais extrêmement efficace malgré des méthodes pour le moins non conventionnelles.


Un corbeau est de la partie, les rumeurs et ragots vont bon train et l’ambiance s’en trouve très pesante, de plus en plus sombre, pour le plus grand bonheur du lecteur.


L’histoire est bien ficelée et on ne s’ennuie pas une minute.


Les personnages sont très bien construits psychologiquement, je regrette simplement de les avoir un peu mélangés lors de ma lecture de par leur nombre, mais je pense que cela est de ma faute, j’avais certainement un manque de concentration, c’est comme pour tout lecteur, ça dépend des jours.


Le dénouement final est bien, je ne m’attendais pas du tout à la personne qui se révèle coupable, et ça c’est bien pour une fois !


Je conseille ce livre à tous les amoureux d’enquêtes et de thrillers.

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

Les +

L’ambiance sombre

Ne pas avoir découvert le coupable avant la toute fin

Le personnage du policier « Casano » et celui de « Joséfa »

Les –

Je me suis un peu mélangé dans les personnages masculin de par leur nombre, et d’un manque de concentration de ma part certainement.

J’ai lu ce roman en « Lecture commune » avec Vanessa du blog https://deslivresmonunivers.wordpress.com/ et ce fût un très bon moment de partage littéraire !

Je remercie fortement Joël ainsi que les éditions Taurnada pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

Un commentaire sur “Les eaux noires – Estelle Tharreau

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :