Blackwood – Michael Farris Smith

❯ Titre Blackwood

❯ Auteur Michael Farris Smith

❯ Genre Thriller – Roman noir

❯ Édition Sonatine

❯ Format Grand format – Broché

❯ EAN 9782355848339

❯ Date de parution 29/04/2021

❯ Nombre de pages 288

❯ Prix 21€

Description éditeur

Vénéneux. Après y avoir vécu un drame quand il était enfant, Colburn est de retour à Red Bluff, Mississippi.  Il y trouve une ville qui se meurt en silence. Lorsque deux enfants disparaissent, les tensions alors sous-jacentes éclatent au grand jour, et la vallée s’embrase.

À propos de l’auteur/trice

Michael Farris Smith est un écrivain américain originaire du Mississipi dont le travail et la personnalité sont fortement marqués par son ancrage territorial dans le Sud des États-Unis. Si ses voyages en France et en Suisse inspirent son premier roman, The Hands of Strangers (2011), son second récit, Une pluie sans fin (Super 8 editions, 2015), fresque post-apocalyptique qui dépeint un Mississipi dévasté par des intempéries diluviennes, a été salué pour l’originalité et l’intensité de sa langue. Avec son nouveau roman Nulle part sur la terre, Michael Farris Smith continue de construire une vision littéraire unique, dépositaire de toute l’aridité, la poésie et l’humanité qui rythme l’existence sudiste. Michael Farris Smith vit aujourd’hui à Oxford, dans le Mississipi. (source : Lisez.com)

Ressenti

Vous vous en rappelez sûrement, j’aime beaucoup le style d’écriture de Michael Farris Smith, entre noirceur, atmosphère étrange, personnages abîmés…


Ici c’est une fois de plus le cas, avec une histoire bien différente mais une ambiance inimitable.


Côté histoire, on se retrouve dans une petite ville du Mississippi, des événements tragiques se sont déroulés plusieurs années dans le passé et l’enfant devenu adulte revient sur les lieux de ses origines.


S’entremêlent des destins divers, des disparitions étranges, un lieux mangé par le « kudzu » (sorte de vigne invasive) qui recouvre la ville au fur et à mesure du temps, de la poussière et de la crasse partout. La ville est presque morte, nous n’y trouvons pas grand chose de plus qu’un bar et quelques habitations, un shérif n’ayant jamais vraiment eu besoin de faire grand chose.


Encore une fois j’ai beaucoup aimé ma lecture, le genre de récit « lent » mais où on ne s’ennuie pas.


Entre drame et thriller psychologique !

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

Les +

La noirceur du récit

La plume de Michael Farris Smith

L’ambiance

Les –

r.a.s.

Je remercie fortement Robin ainsi que les éditions Sonatine pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

4 commentaires sur “Blackwood – Michael Farris Smith

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :