Marconi en personne – Gilles Moraton

❯ Titre Marconi en personne

❯ Auteur Gilles Moraton

❯ Genre littérature contemporaine – anticipation

❯ Édition Piranha

❯ Format Grand format – Broché

❯ EAN 978-2371190849

❯ Date de parution 08/04/2021

❯ Nombre de pages 208

❯ Prix 17€

Description éditeur

Dans la « merveilleuse nation », on danse la valse dans une salle clandestine, on cache ses livres sous le plancher, et on rampe sur le faux plafond d’un appartement pour épier un chanteur d’opéra.
Béla, le narrateur de ce roman à plusieurs temps, noue une relation avec Roxane, qui valse. Lorsqu’elle est arrêtée, ils savent qu’elle ne ressortira pas de prison, sinon morte. Mais pour quelle raison est-elle emprisonnée ? Parce qu’elle valse ou parce qu’elle vit dans un appartement duquel il est possible d’observer Marconi ? Avec humour, exploitant un style indirect très libre, l’auteur fait glisser nos repères comme ceux de Béla : dans la ville nouvelle, Marconi est-il un homme libre ou un leurre, placé là par le pouvoir pour maintenir vivant l’espoir d’un autre monde possible – et annihiler toute tentation de révolte ?

À propos de l’auteur/trice

Né sur la rive nord de la Méditerranée (Aude), Gilles Moraton, fils d’immigrés espagnols, a été garçon de café, maître d’hôtel, tailleur de vigne, vendangeur, vendeur d’encyclopédies, manutentionnaire de caisses d’huîtres, vendeur de vin des Corbières, avant de devenir bibliothécaire.Auteur de nouvelles, de romans (L’Anabase, Deyrolle, Elytis), de textes de théâtre (Ma main droite, éditions Théâtrales, 2006), il a écrit Trois heures trente à feu vif (avec Fabrice Combes, Gallimard, 2002). (source : Piranha éd.)

Ressenti

Nous sommes ici sur un roman de littérature contemporaine avec un fond d’anticipation.


Je vous le dis directement, l’histoire m’a beaucoup déstabilisé pour plusieurs raisons.


Tout d’abord le fait que des activités comme la danse soit interdites, également le fait que des personnages se retrouvent en prison et s’en fichent totalement, comme si c’était normal, comme si les sévices infligés par les autorités ne soient pas révoltant…


Pour le fait que les gens rampent dans les faux plafonds pour espionner les appartements alentours comme des cafards.


Les personnages eux ne m’ont pas marqués plus que ça même si cela ne m’a pas choqué, je les trouvent un peu plats ou étranges, c’est selon.


J’ai donc manqué d’intérêt pour l’histoire et ai fini par survoler ma lecture.


L’écriture elle, est agréable, c’est vraiment ce que je retiendrais de cette lecture, la plume de l’auteur.


Vous l’avez compris je suis assez déçu de ma lecture, j’en suis le premier désolé, mais ce n’est pas grave, je suis certain que le roman va plaire à beaucoup de lecteurs tout de même.

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

Les +

L’écriture

Les –

L’histoire

La réaction des personnages

Je remercie sincèrement les éditions Piranha pour leur confiance et l’envoi de ce roman

2 commentaires sur “Marconi en personne – Gilles Moraton

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :