Le tatoueur – Matz & Futaki

❯ Titre Le Tatoueur

❯ Auteur Matz & Futaki

❯ Genre BD – Polar

❯ Édition Bamboo

❯ Collection Grand Angle

❯ Format Album cartonné

❯ ISBN  978-2-81898-585-4

❯ Date de parution 31/03/2021

❯ Nombre de pages 48

❯ Prix 14,50€

Description éditeur

Zoli se cache à Paris où il survit en pratiquant son art du tatouage. Jusqu’à ce qu’il rencontre Laszlo, un chauffeur de taxi, d’origine hongroise lui aussi. Laszlo confie à Zoli que les taximen connaissent tout de la vie des gens… Et le temps est venu de s’en servir pour renverser l’ordre établi. Le conspirateur propose à Zoli d’aider la fraternité des chauffeurs de taxi dans leur action révolutionnaire. Mais le tatoueur n’aspire qu’à la discrétion. Ce qu’il ignore, c’est que la fraternité a tous les moyens de le convaincre…

Ressenti

« Le Tatoueur », c’est un gars qui a fuit son pays pour éviter les problèmes, chez nous il va faire sa place en toute discrétion. Mais les problèmes arrivent très vite, même quand on ne les cherche pas. Les thèmes abordés sont le complot, le pouvoir, le renversement des hautes instances, la lutte du petit peuple contre les plus riches…


Le scénario est bon, même s’il n’est pas très original, les thèmes abordés sont des valeurs sûres et du coup ça tient la route.


Le personnage principal, le fameux tatoueur, est aussi charismatique que discret et est vraiment bien construit, les autres personnages sont intéressants. La fin peut se suffire mais aussi menée sur un second tome, ce qui permet à tout le monde de lire cette bande dessinée.


Visuellement, les dessins et le coup de crayon ont une « patte » certaine et un trait sur, même si personnellement j’ai moyennement adhéré, beaucoup de monde aimeront le style. Les couleurs elles sont très bien exploitées, sobres et en aplat, parfois pastels, parfois sombres, souvent sur des planches monochromes et de temps en temps une pièce vive, les tatouages.


Pour conclure, je vous invite à lire cette bande dessinée si vous aimez les polars à l’histoire sombre.

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

Les +

Une histoire qui tient la route

Accessible à tous

La colorisation

Les –

Assez classique dans le fond

Le trait de crayon qui ne m’a pas forcément touché

Je remercie fortement les éditions Bamboo / Grand Angle ainsi que le site bepolar.fr pour m’avoir fait parvenir cet album dans le cadre du « Club Sang ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :