Château rouge – Junichi Watanabe

❯ Titre Château rouge

❯ Auteur Junichi Watanabe

❯ Genre Roman érotique – Littérature japonaise

❯ Édition Atelier Akatombo

❯ Format Grand format – Broché

❯ ISBN 978-2379270871

❯ Date de parution 10/11/2020

❯ Nombre de pages 328

❯ Prix 18€

❯ Description éditeur

\ »Ce château aux reliques de forteresse fonctionne comme une île isolée où personne ne peut aborder facilement. Il y a dans sa splendeur une étrangeté cachée.\ » Katsuhiko a beau être un talentueux chirurgien plein d\’avenir, il n\’a guère de succès dans sa vie conjugale. Sa sublime et arrogante épouse se refuse à lui depuis des mois. Fou de désir, malheureux, à bout de patience, il prend une décision qui changera le cours de sa vie à jamais.

❯ À propos de l’auteur

Né en 1933, Junichi Watanabe a exercé la médecine (sa spécialité était la chirurgie orthopédique comme le héros de Château Rouge) avant de devenir écrivain en 1969. Dès 1970, il remporte le prestigieux prix Naoki. Il est l\’auteur d\’une cinquantaine de romans ainsi que de plusieurs essais sur le couple, les pannes du désir, l\’infidélité. Son oeuvre, sans doute parce qu\’elle scrute avec finesse, réalisme et une belle dose de sincérité, la complexité des rapports hommes-femmes, a connu un succès considérable au Japon et en Asie. Il est décédé à Tokyo en 2014. (source : amazon)


❯ Ressenti

On commence la semaine avec une lecture atypique et peu habituelle pour ma par car classé en \ »roman érotique japonais\ »

Oui c\’est peu commun, et je dois dire que je ne sais que réellement penser de cette lecture.

D\’un côté, l\’écriture est bonne, claire et précise, avec une certaine retenue.

Malgré cela, du côté de l\’histoire, ça commence comme un polar avec un enlèvement mais le lecteur se retrouve bien vite face à une situation étrange, on parle d\’érotisme alors que cette première scène nous conte des rapports forcés, pour \ »éduquer\ » une femme sexuellement parlant, disons que j\’ai lu ça comme du viol, et cela m\’a contrarié, je ne m\’y attendait pas. les diverses scènes érotiques sont ensuite plus banales et j\’ai parfois survolé les pages.

Le personnage principal n\’aide pas à se plonger plus facilement dans le récit de part son attitude étrange, introverti, aux idées bizarres, avec un côté \ »innocent, niais\ » qui est en décalage avec le sujet.

De plus la fin est assez plate et attendue.

Vous l\’aurez compris, je n\’ai pas spécialement aimé cette lecture, c\’est dommage mais trop de choses négatives en ressortent malgré la plume de l\’auteur.

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

❯ Les +

L\’écriture

❯ Les –

Le personnage principal

Certaines scènes assez choquantes

Une fin attendue

Je remercie fortement les éditions Atelier Akatombo pour leur confiance et l\’envoi de ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :