C\’est l\’Inuit qui gardera le souvenir du blanc – Lillian Bathelot

❯ Titre C\’est l\’Inuit qui gardera le souvenir du blanc

❯ Auteur Lillian Bathelot

❯ Genre Anticipation – Thriller

❯ Édition Pocket

❯ Collection Imaginaire

❯ Format Poche

❯ EAN 9782266307451

❯ Date de parution 19/11/2020

❯ Nombre de pages 256

❯ Prix 7,30€

❯ Description éditeur

2089, dans une société hypertechnologique, tous les habitants de la planète sont reliés au réseau de surveillance de leur zone gouvernementale. Les territoires inuits, pourtant, ne suivent pas la règle commune ; là, pas de surveillance, une certaine liberté et de grands espaces sauvages où l’on peut retrouver la nature et des gestes ataviques. Les gouvernements planétaires tentent désespérément de trouver une parade à cette indépendance qui a, semble-t-il, fort à voir avec les narvals, et leur sonar si particulier. La jeune chercheuse inuit Kisimiippunga vient de terminer le rite ancestral de la Première Chasse. Alors qu’elle est seule au milieu de nulle part, elle voit surgir un traîneau sur lequel elle découvre un Européen blessé. Qui est-il et que vient-il faire ici ?


❯ À propos de l’auteur

Professeur de philosophie, champion de tir, spécialiste d’escalade et de golf, Lilian Bathelot est l’auteur d’une quinzaine de romans qui naviguent entre littérature (éditions J’ai lu, Métailié, Albin Michel, Climats, La Manufacture de livres) et littérature jeunesse (Gulf Stream, Le Navire en pleine ville). Réalisateur de documentaires, il écrit aussi pour le cinéma, la radio (Radio France production) et le théâtre. (source : Pocket)


❯ Ressenti

 Avec ce roman, nous sommes sur un récit d\’anticipation géopolitique aux enjeux de liberté ethnique et écologique.


L\’occident contrôle et surveille tout, les peuples originels ayant vus se faire restituer leurs terres, vont vouloir vivre en paix et sans surveillance.


S\’en suit une course contre la montre entre action et traditions ancestrales, dans un décors désolé mais magnifique (le Groenland).


Les personnages sont bien construits, surtout la jeune Inuit \ »Kisiimi\ » que l\’on prend plaisir à découvrir de part son courage, son intelligence et sa manière de vouloir respecter les traditions de son peuple.


Le roman à tout d\’abord été écrit en 2006 et s\’est vu entièrement remanié par l\’auteur pour cette édition Pocket, c\’est là que l\’on se rend compte que les choses n\’évoluent pas vraiment dans la conscience globale de l\’humanité sur la mondialisation car 14 ans après le discours reste très actuel, moderne.

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

❯ Les +

Une belle histoire

Les grands espaces

Le personnage de \ »Kissimi\ »

La réflexion sur la mondialisation et les grandes puissances

❯ Les –

r.a.s.

Je remercie fortement Laure ainsi que les éditions Pocket pour l\’envoi de ce roman



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :