Goldorak UFO Robot Grandizer (Hors-Série) – Gô Nagai


❯ Titre Goldorak UFO Robot Grandizer (Hors-Série)

❯ Auteur Gô Nagai

❯ Genre Manga – Seinen

❯ Édition Black Box

❯ Collection Gô Nagai

❯ Format Moyen format – Souple

❯ EAN 9791092297454

❯ Date de parution 20/05/2015

❯ Nombre de pages 290

❯ Prix 10,90€





❯ Description éditeur

Obligé de fuir sa planète d\’origine détruite par les forces maléfiques de Véga, le Prince d\’Euphor arrive sur la planète Terre à bord de Goldorak, un des plus puissants robots de l\’univers. Il est recueilli par le professeur Procyon qui en fait son fils adoptif et le renomme Actarus. Malheureusement, les forces de Véga arrivent elles aussi sur Terre et Actarus n\’a donc d\’autre choix que de les combattre ave l\’aide d\’Alcor, le mythique pilote de Mazinger Z !


❯ À propos de l’auteur

Kiyoshi Nagai (永井 潔, Nagai Kiyoshi), plus connu sous son nom de plume Gō Nagai (永井 豪, Nagai Gō), né le  à Wajima (輪島), est un mangaka célèbre au Japon.

Auteur de plus de 360 titres de ces bandes dessinées japonaises, il a participé, avec son studio Dynamic Planning, pour le compte de Toei Animation, à la 1ère œuvre à grand succès en France de ce studio, Goldorak (1975). Pourvoyeur de nombreuses esquisses de machines et personnages servant, quand elles étaient validées par Tôei, de bases de travail pour les charadesigners, il a longtemps été confondu avec le créateur de la série. Il est en réalité l\’auteur du 1er Manga UFO Robo Grendizer conçu pour accompagner la diffusion de la série originale dans le cadre du système dit Media Mix que décrit le sociologue italien des media Marco Pellitteri.

Ses trois œuvres les plus importantes sont, selon l\’opinion japonaise : Devilman (1972), Mazinger Z (1972), et Cutie Honey (1973). Mais il est également l\’auteur de Mao Dante (en) (1971), Violence Jack (1973), Kekkō Kamen (1974), Shutendōji (en) (1976), Susano-Ō (en) (1979), de l\’œuvre qui l\’a rendu célèbre, L\’École impudique (1968), ou, dans le même registre érotico-comique, de La Famille Abashiri (en) (1969).

Il fonde en , presque dès le début de sa carrière, sa propre société, Dynamic Productions, qu\’il associe avec Toei Animation pour produire ses séries en manga et en dessin-animé en même temps. Ce type de développement parallèle, inauguré en 1972 avec Devilman, provoque cependant au début de considérables écarts esthétiques et scénaristiques. Une autre société, Popy, aujourd\’hui absorbée par Bandai, est mise à contribution pour produire des jouets à l\’effigie des personnages de ses histoires

(source : Wikipédia)


❯ Ressenti

Que de souvenirs, Goldorak, Le héros de mon enfance (avec Albator aussi attention), dans cette édition manga moyen format, très agréable.


Les dessins sont fidèles à l\’animé de mon enfance, tout y est, les robots, les personnages que j\’aimais tant, ces satanés Golgoths de la planète Vega qui viennent pourrir la vie des humains et de l\’action non stop sur 300 pages.


Je recommande chaudement aux amoureux de Goldorak bien-sûr mais aussi aux amateurs de mangas ou les méchas s\’en mettent plein les dents et pour ceux qui sont trop jeunes pour connaître Goldorak, le pionnier du manga en France, vous verrez nous les \ »vieux\ » qui ont grandi fin 70 début 80 qu\’on n\’est pas si à la ramasse que ça 😉

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃 

❯ Les +
 Goldorak quoi !!!
Une histoire complète
Retrouver les personnages de l\’animé
L\’action
❯ Les –
r.a.s.
❯ Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement
Goldorak UFO Robot Grandizer de Gô Nagai (série en 5 tomes)
Grandizer Giga intégrale tome 1 & 2 de Gô Nagai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :