Les nouveaux contes du whisky – Laurent Mantese



❯ Titre Les nouveaux contes du whisky

❯ Auteur Laurent Mantese

❯ Genre Fantastique – Recueil de nouvelles

❯ Édition Malpertuis

❯ Collection Absinthes, éthers, opiums

❯ Format Grand format – Broché

❯ EAN 9782917035740

❯ Date de parution 30/05/2020

❯ Nombre de pages 272

❯ Prix 19,90€

❯ Description éditeur

L\’auteur du livre que voici, se devinant voué à l\’horreur d\’une vie glorieuse et fortunée, décide de précipiter sa fin et s\’embarque, une aube d\’août deux mille dix-huit, à bord d\’un cargo en partance pour l\’Atlantique nord. Seul voyageur à bord, martyrisé par les tempêtes méchantes, entouré de marins bengalis et d\’officiers ukrainiens, que peut-il faire d\’autre que de coucher sur le papier ce qu\’il voit : les ports lugubres, les cales hantées, la mer immense et déchaînée, les auberges profondes ? Et comment peut-il éviter de croiser là-bas, dans la très vieille ville de Gand, l\’ombre de Jean Ray lui-même, formidable et ténébreuse ? Les nouvelles qui composent ce recueil, lecteur, ont toutes été rédigées dans la double houle des flots et des drinks.
Dieu – et le whisky – veuillent qu\’elles t\’agréent !


❯ À propos de l’auteur

Marqué par Jean Ray, les films de la Hammer et toute la tradition du fantastique populaire français, Laurent Mantese travaille autour de la notion de perméabilité entre cauchemar et réalité. Ses récits s’inscrivent dans l’imaginaire « fin de siècle » et sont influencés, entre autres, par les univers morbides de Baudelaire et de Poe.


❯ Ressenti

Ce recueil de nouvelles comporte vingt deux histoires.
Parfois glaciales, hantées, délirantes, étonnantes également.


Entre tempêtes dans les eaux profondes et tempêtes alcoolisées, la mort rode, les vieux démons font surface ou ne sont jamais très loin, spleen et désespoir, meurtres, phobies extrêmes, mort, folie, bestioles et autres insectes..


L\’auteur à une écriture tranchante et vaporeuse à la fois, j\’ai apprécié cet aspect du livre, un bouquin qu\’il faut lire à sont rythme, sans se presser, une ou deux nouvelles par jour, tel un livre de chevet, vous en apprécierez d\’autant plus les histoires.


Alors, oui, certaines nouvelles sortent du lot, d\’autres sont moyennes, mais l\’ensemble est équilibré et intéressant.


Les amateurs d\’Edgar Allan Poe, Jean Ray, ou encore Lovecraft apprécieront.


🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃

❯ Les +

L\’ambiance

La qualité des histoires

Une ode aux auteurs de \ »fantastique\ » d\’antan 

❯ Les –

 r.a.s.

❯ Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement

Soleil trompeur de Pascal Malosse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :