Le don de Skullars Newton – Jean-François Chabas


❯ Titre Le don de Skullars Newton
❯ Auteur Jean-François Chabas
❯ Genre Littérature contemporaine – Suspense
❯ Édition Calmann-Lévy
❯ Collection Littérature Française
❯ Format Grand format – Broché
❯ EAN 9782702165461
❯ Date de parution 15/01/2020
❯ Nombre de pages 378
❯ Prix 19,50€
❯ Description éditeur
Skullars Newton, rastafari du quartier misérable de Tivoli Gardens, en Jamaïque, est né avec un don extraordinaire : il peut lire les corps, décrypter les rouages des organismes vivants d’un simple regard. Mais ce don est aussi sa malédiction, car certains n’apprécient pas de voir leur intimité et leurs faiblesses ainsi exposées. Et seraient prêt à tuer pour s’assurer de son silence.
Obligé de quitter son pays, Skullars parcourt le monde, recherchant la solitude des étendues désertiques et des montagnes. Mais son passé le suit à la trace. Depuis des années, il est en effet poursuivi par les hommes de main de Jay-Jay \ »Fyah\ » Hearts, son ami d\’enfance devenu parrain de Kingston. Rongé par la violence et la rancœur, celui-ci s’est juré de faire disparaître son ancien ami, unique témoin  de ce qu’il porte au plus profond de lui. Une autre présence s’attache également à chacun des pas de Skullars, Sissi – la sœur de Jay-Jay –, prostituée hiératique et mystérieuse, amoureuse de lui depuis toujours.
❯ À propos de l’auteur
Grand voyageur, Jean-François Chabas vit en France mais puise sa documentation
dans les régions lointaines (Hawaï, Arizona, Nouvelle-Zélande, Australie). Considéré
comme un auteur majeur pour la jeunesse, il a publié plus de 90 titres pour lesquels il
a remporté des prix prestigieux (Prix de Montreuil, Prix Sorcière, Prix Versele Belgique, Prix Chronos Suisse…). Il est traduit en douze langues. En littérature générale, Jean-François Chabas a publié Les Violettes, en 2004, et Les Ivresses, en 2009, chez Calmann-Levy. (source : Calmann-Levy)
❯ Ressenti
Nous sommes sur une lecture agréable et rapide et suivons le destin de 3 personnages différents, \ »Skullars Newton\ » le rasta qui voit dans le corps des gens, \ »Jay Jay\ » le \ »Parrain\ » de Kingston et meilleur ami d\’enfance de \ »Skullars\ », et \ »Sissi\ » demi sœur de \ »Jay Jay\ » et amoureuse de \ »Skullars\ ».
Ces trois personnages représentent une ode à la vie, à la violence ou à l\’amour aveugle, 3 destins qui sont liés à jamais. Les personnages sont bien développés et nous font nous poser pas mal de questions.
Côté scénario ce n\’est pas ce que j\’ai préféré mais les parties avec \ »Jay Jay\ » le gangster m\’ont elles complètement happé. La fin quand à elle, est trop rapide et différente de ce que je m\’étais imaginé.
Pour conclure, nous avons entre les mains un bon roman, sans que ce soit un coup de cœur.
🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃
❯ Les +
Le personnage de Jay Jay le « parrain » de Kingston
Se lit facilement et sans ennui
❯ Les –
Le scénario dans les parties parlant du personnage de « Skullars »
Une fin trop précipitée
Je remercie fortement les éditions Calmann-Lévy pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :