La contre-nature des choses – Tony Burgess

❯ Titre La contre-nature des choses
❯ Auteur Tony Burgess
❯ Traduction Hélène Frappat
❯ Genre Fantastique – Horreur
❯ Édition Actes Sud
❯ Collection Exofictions
❯ Format petit format – Broché
❯ ISBN 978-2-330-09253-5
❯ Date de parution 02/2018
❯ Nombre de pages 192
❯ Prix 16,80€
❯ Description éditeur
Un homme au bout du rouleau – le narrateur – sil­lonne un paysage de fin du monde sans lever les yeux. Tout là-haut, dans ce qu’il reste de l’ancien ciel et qu’il évite de regarder, l’Orbite charrie un milliard de cadavres. Parce qu’au bout du compte, l’apocalypse zombie aura surtout généré un gigantesque problème de gestion des déchets. Les brûler dans des fours géants ? Trop de mauvais souvenirs. Les enterrer ? On a bien essayé, mais pour se retrouver avec des hectares de boue grouillante. Alors on s’est mis à les envoyer là-haut. Quant à lui, il doit se trouver un fils avant le soir, autrement dit kidnapper un gosse pour qu’il l’aide à accomplir une mystérieuse mission.
Et puis il y a Dixon, son double maléfique, une vieille connaissance devenue vendeur de cadavres et un authentique génie du mal. Dixon pratique des tortures d’une barbarie et d’une sophistication pornographique qui en font l’homme le plus redouté parmi ce qu’il reste de survivants sur cette planète presque totalement in­hospitalière. Entre le narrateur et lui, un duel s’engage. L’occasion, pour Tony Burgess, d’ajouter à l’Enfer de Dante une multiplicité de cercles dont la puissance tient autant à leur imagerie traumatiquement poétique qu’à leur caractère politique de prémonition.
❯ À propos de l’auteur
Tony Burgess est un écrivain et scénariste canadien. Il a adapté lui-même son deuxième roman, Pontypool Changes Everything, pour le cinéma (film réalisé par Bruce McDonald). Les Allusifs sont publié deux de ses romans : Cash-town (2011) et Idaho Winter (2014). (Source : Actes Sud)
❯ Ressenti
Comment vous dire ça ?!
Je ressors de cette lecture avec la certitude que je n\’oublierai jamais ce livre.
Non pas parce qu\’il est très bon, mais parce qu\’il est simplement obscène et vraiment dégeulasse, dans le résumé ça parle de zombies, je les attends toujours, là où c\’est si cru que j\’en aurai presque vomi,  c\’est sur le côté très prononcé de bizarreries diverses, pornographie accrue, nécrophilie, mutilations trash, de quoi me remuer, pourtant il en faut pour qu\’un livre me fasse cet effet de malaise, il est vraiment malsain.
Alors oui en dehors de ces passages c\’est bien écrit, mais j\’attends toujours la poésie promise en 4ème de couv, on s\’intéresse mais ça s\’arrête là, surtout avec une deuxième partie de roman où le héros devient ridicule et une fin que je n\’ai pas vraiment comprise. Pour moi c\’est un flop, j\’ai rarement été aussi déçu par un livre de cette collection, surtout à 17€ dans un format assez petit (presque poche) et de 200 pages.
🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃
MAUVAIS
❯ Les +
L’idée de base avec les zombies
❯ Les –
Horriblement malsain
Bizarreries diverses et variées
Nécrophilie et pornographie très dérangeantes
Une fin que je n’ai pas comprise
Le prix pour un si petit livre 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :