Trop semblable a l\’éclair – Ada Palmer

❯ Titre Trop semblable a l\’éclair
❯ Auteur Ada Palmer
❯ Traduction Michelle Charrier
❯ Genre Science-Fiction
❯ Édition Le Bélial\’
❯ Format Grand format – Broché avec rabats
❯ ISBN 978-2-84344-958-1
❯ Date de parution 24/10/19
❯ Nombre de pages 672
❯ Prix 24,90€
❯ Description éditeur
Année 2454. Trois siècles après des évènements meurtriers ayant remodelé la société, les concepts d’État-nation et de religion organisée ont disparu. Dix milliards d’êtres humains se répartissent ainsi par affinités, au sein de sept Ruches aux ambitions distinctes. Paix, loisirs, prospérité et abondance définissent ce XXVe siècle radieux aux atours d’utopie. Qui repose toutefois sur un équilibre fragile. Et Mycroft Canner le sait mieux que personne… Coupable de crimes atroces, condamné à une servitude perpétuelle mais confident des puissants, il lui faut enquêter sur le vol d’un document crucial : la liste des dix principaux influenceurs mondiaux, dont la publication annuelle ajuste les rapports de force entre les Ruches. Surtout, Mycroft protège un secret propre à tout ébranler : un garçonnet aux pouvoirs uniques, quasi divins. Or, dans un monde ayant banni l’idée même de Dieu, comment accepter la survenue d’un miracle ?
❯ À propos de l’auteur
Diplômée de Harvard, Ada Palmer enseigne au département d’histoire de l’université de Chicago. Trop semblable à l’éclair a été salué par le prix Compton Crook et a valu à son autrice le prestigieux John W. Campbell Award. Considéré d’emblée comme un livre majeur outre-Atlantique, il forme avec Sept redditions, sa suite indissociable, le premier versant de « Terra Ignota », l’un des projets littéraires les plus ambitieux que la science-fiction moderne ait produit, quelque part entre Dune et Hypérion, entre philosophie des Lumières et sidération radicale. (Source : Le Bélial)
❯ Ressenti
« Trop semblable à l’éclair » est un roman de SF qui me faisait de l’oeil depuis sa sortie. Les éditions du Bélial ont eu la gentillesse de me le faire parvenir, je les en remercie.
Je suis mitigé sur ma lecture, heureusement il y a du positif tout de même, comme l’écriture qui est vraiment belle, avec du vieux français, et ce mélangé à de la SF ça donne une originalité certaine. De plus c’est addictif on veut savoir, l’écriture nous pousse à continuer, même si l’on a pas tout compris au livre.
Les côtés négatifs sont pour moi cette profusion de déambulations philosophiques qui m’ont empêchées de tout comprendre, qui m’ont même troublé dans ma vitesse de lecture et dans mon empathie des personnages, qui d’ailleurs eux sont assez nombreux, parfois appelés par leur prénom, parfois par leur nom, ce qui m’a embrouillé et m’a perdu. J’ai continué ma lecture grâce à la belle écriture mais au final je n’ai pas vraiment compris le livre, enfin si la trame principale, qui est intéressante mais gâchée à mon goût par tout ce surplus pas vraiment utile de philosophie qui part dans tous les sens.
Pour conclure, j’ai aimé l’histoire principale et l’écriture, mais ma lecture a été très longue et indigeste pour les différentes raisons citées ci-dessus. Dommage, mais je ne poursuivrai pas la série.
🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃
❯ Les +
Une écriture qui captive
Le fond de l\’histoire
❯ Les –
Les déambulations philosophiques à répétition
Complexe entre les personnages et la philo de se rattacher à la trame principale
❯ Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement
Dune de Franck Herbert
Hypérion de Dan Simmons
Je remercie fortement les éditions « Le Bélial » pour l’envoi de ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :