Dernières fleurs avant la fin du monde – Nicolas Cartelet

❯ Titre Dernières fleurs avant la fin du monde
❯ Auteur Nicolas Cartelet
❯ Genre Anticipation – Dystopie – drame
❯ Édition Le Livre de Poche
❯ Collection Imaginaire
❯ Format Poche
❯ EAN 9782253820246
❯ Date de parution 15/01/2020
❯ Nombre de pages 192
❯ Prix 7,20€
❯ Description éditeur
« Nous avions passé la journée seuls, à caresser les fleurs, et nous rêvions encore de solitude le soir venu. Je n’avais qu’une idée en tête, rentrer, vite, me mettre au chaud avant que le froid n’empire. On avait su trafiquer l’or jaune pour qu’il résiste à tout, au vent, aux gelées nocturnes, au crachin triste des jours gris. On n’avait pas jugé utile de nous trafiquer nous, petits porteurs transis de froid et de chagrin, jusqu’au bout. »
Un futur sans abeilles, étouffé dans la grisaille de gigantesques latifundia. Un futur où l’humanité se meurt, privée de descendance. Albert, journalier agricole, répand le pollen à la main. Manon, sa compagne engagée à l’usine, sombre peu à peu dans la folie. Et dans la morosité du quotidien, une lueur, Apolline.
❯ À propos de l’auteur
Nicolas Cartelet est écrivain, scénariste et éditeur. Il est l’auteur de nombreux essais et documents dont Rêves de futurs aux éditions Ouest France ainsi que de romans publiés aux éditions Mu. Dernières fleurs avant la fin du monde, paru en 2018, a été nommé au Grand Prix de l’Imaginaire. Le Point Pop a désigné Nicolas Cartelet comme l\’un des cinq jeunes auteurs de l\’imaginaire à suivre. (Source : Le Livre de Poche)
❯ Ressenti
Ce court mais intense roman est un coup de coeur. Intense non pas par l’action (malgré qu’il y en ai quand même un peu), mais intense en sentiments, en questionnements, sur l’avenir, sur un présent où c’est l’homme qui prend la place des abeilles disparues, où l\’on ne mange plus que des pommes de terre, où l’argent n’a plus court et où ces mêmes pommes de terre servent de salaire journalier et d’objets de troc. Intense également en questionnement sur l’amour, sur les relations de couple. Intense en questionnement sur le handicap mental, sur la valeur des anciennes choses telles que la lecture et la musique et le rapport avec une jeune femme handicapée dont le père n’accepte pas la condition.
L’écriture est simple et poétique à la fois, lente mais captivante. Les personnages sont très touchants, surtout le personnage principal et la jeune femme handicapée que j’ai trouvés criants de sincérité et d’humanité. Les décors font peur, des champs à perte de vue avec des travailleurs éreintés, au loin des cités dortoirs complètement laissées aux soins des habitants pauvres, quasiment des ghettos urbains. Un ciel toujours gris, de riches exploitants complètement dans leur monde vivant dans des manoirs dont personne ne s’approche jamais, un contraste saisissant dans lequel les personnages vont devoir survivre et essayer de trouver le bonheur.
A lire absolument.
🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃
❯ Les +
L’histoire
L’écriture
Les personnages
❯ Les –
r.a.s.
❯ Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement
Une histoire des abeilles de Maja Lunde
Le sang des fleurs de Johanna Sinisalo

Je remercie fortement William et les éditions du Livre de Poche pour leur confiance et pour l’envoi de ce livre.

Un commentaire sur “Dernières fleurs avant la fin du monde – Nicolas Cartelet

Ajouter un commentaire

  1. J'étais certaine que ça allait te plaire! Il est fort ce petit roman. J'ai presque envie de me relire certains passages, notamment des cours de piano, pour me replonger dans cette écriture!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :