La première fois que j\’ai été deux – Bertrand Jullien-Nogarède





❯ Titre La première fois que j\’ai été deux
❯ Auteur Bertrand Jullien-Nogarède
❯ Genre Roman jeunesse
❯ Édition Flammarion
❯ Collection Jeunesse
❯ Format Grand format – Broché
❯ ISBN 9782081432420
❯ Date de parution 6/06/18
❯ Nombre de pages 352
❯ Prix 14€



❯ Description éditeur
«Le scooter de Tom nous emporta loin du monde. Mes bras entouraient sa taille et je laissai ma tête reposer doucement sur son épaule. Je ne crois pas avoir été plus heureuse qu’à cet instant. Juste une fille comme les autres. Il avait suffi qu’un anglais à cravate surgisse de nulle part pour que mes pieds ne touchent plus le macadam.
J\’étais vraiment folle amoureuse.»

❯ À propos de l’auteur
Bertrand Jullien-Nogarede a été bassiste dans un groupe de rock, c’est le moment où il a commencé à écrire ses premières chansons. Par la suite il a écrit des textes pour des artistes français et canadiens. Il a reçu le prix SOCAN de la meilleure chanson de l’année à Montréal en 2007. Il a enseigné la littérature au lycée et l’histoire des idées à l’université. L’écriture a toujours fait partie de sa vie. “La première fois que j’ai été deux” est son premier roman. Il vit désormais dans le sud de la France. (source Flammarion jeunesse)

❯ Ressenti
« La première fois que j’ai été deux » porte bien son nom. Le lecteur accompagne une adolescente sérieuse et disons le « un peu coincée » dans son éducation sentimentale, les premiers amours, les premiers moments magiques liés au sentiments amoureux, mais aussi les premières désillusions et les premières brouilles avec les amis.
Toute la partie romance peut-être vue comme « initiatique » par des jeunes de quatorze/quinze ans, ce qui est une bonne chose car ici on insiste sur le fait qu’une jeune fille n’est pas un objet servant à assouvir les pulsions des petits gars aux hormones en pleine poussée.
La seule chose que je peux reprocher dans la partie romance, c’est que parfois c’est long et comme les personnages se cherchent, il y a quelques répétitions.

Le récit se déroule dans deux lieux principaux, tout d’abord la banlieue parisienne, grise, ennuyeuse et telle qu’on peut la vivre nous ici, et Londres, avec sa magie, sa culture, ses habitants chaleureux, leurs façons de ne pas juger les gens. Londres est vraiment un point fort du roman.

Les personnages sont assez bons, disons que les secondaires sont classiques, ni mauvais ni trop bons, l’héroïne attire la sympathie de part sa manière de ne pas être sûre d’elle, puis il faut dire que nous sommes tout du long dans son intimité, son cocon, ce qui forcément rapproche le lecteur et le personnage.

Là ou ça vaut vraiment le coup, c’est pour Tom, l’anglais, qui est resté dans la tendance des « mods » (je vous invite à vous renseigner sur ce mouvement car il serait trop long d’expliquer cela ici mais c’est vraiment intéressant), pour résumé : Parka de surplus de l’armée, écussons, musique qui va bien tels que Oasis, The Whoo, Jam… sans oublier le scooter, à l’ancienne avec plein de rétros et de phares. Ce personnage est donc super original et m’a captivé de par son monde, c’est d’ailleurs ce qui fait craquer notre héroïne au départ.
N’hésitez pas à écouter le concert d’Oasis en live en même temps, ça le fait vraiment bien, j’ai essayé et finalement je n’ai plus lu sans musique.

Nous avons donc une romance existentielle, des personnages sympas, un environnement et un monde captivant avec pour couronner le tout une fin qui m’a vraiment surpris, très touchante.

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃
❯ Les +
Londres, la musique, les mods
Le final surprenant
❯ Les –
Quelques longueurs
❯ Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement
Story of a girl de Sara Zarr
Qui es-tu Alaska de John Green
la face cachée de margo de john green

Je remercie Bertrand Jullien-Nogarède pour sa confiance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :