Les mal-aimés – Jean-Christophe Tixier


❯ Titre Les mal-aimés
❯ Auteur Jean-Christophe Tixier
❯ Genre Thriller – Roman noir
❯ Édition Albin Michel
❯ Format Grand format – Broché
❯ ISBN 9782226436726
❯ Date de parution 27/02/19
❯ Nombre de pages 338
❯ Prix 19,50€



❯ Description éditeur
1884, aux confins des Cévennes. Une maison d’éducation surveillée ferme ses portes et des adolescents décharnés quittent le lieu sous le regard des paysans qui furent leurs geôliers.
Quand, dix-sept ans plus tard, sur cette terre reculée et oubliée de tous, une succession d’événements étranges se produit, chacun se met d’abord à soupçonner son voisin. On s’accuse mutuellement du troupeau de chèvres décimé par la maladie, des meules de foin en feu, des morts qui bientôt s’égrènent… Jusqu’à cette rumeur, qui se répand comme une traînée de poudre : « ce sont les enfants qui reviennent. » Comme si le bâtiment tant redouté continuait de hanter les mémoires.
Porté par une écriture hypnotique, le roman de Jean-Christophe Tixier, portrait implacable d’une communauté rongée par les non-dits, donne à voir plus qu’il ne raconte l’horreur des bagnes pour enfants qui furent autant de taches de honte dans l’Histoire du XXe siècle.

❯ À propos de l’auteur
Jean–Christophe Tixier est né en 1967. Créateur du salon polar de Pau « Un Aller-Retour dans le Noir », il est également un auteur jeunesse reconnu (une vingtaine de titres salués par la critique). Il vit actuellement entre Pau et Paris. (source Albin Michel)

❯ Ressenti
Jean-Christophe Tixier qui bien souvent écrit des romans jeunesse (dont deux que j’avais bien aimés, Demain il sera trop tard et Quand vient la vague), nous propose cette fois un roman adulte, sombre, rendant hommage aux enfants des bagnes de la fin du XIXème, début du XXème siècle.

J’hésite toujours sur le thème dans lequel positionner ce roman, thriller ? suspense ? roman noir ? roman historique ? roman du terroir ? je pense qu’il ne se met finalement pas dans une case mais qu’il est tout cela à la fois.

Une chose est certaine, c’est que l’histoire ne peut laisser indifférent de par son sujet de départ, les enfants des bagnes, on y apprend les horreurs qui leurs étaient faites, brimades, violences, jeûne, viols, meurtres, tel de la marchandise sans aucune valeur. 
Ici hommage leur est rendu dans l’histoire mais aussi au début de chaque chapitre où l’auteur nous soumet la fiche identitaire d’un des enfants mort dans un bagne, j’ai trouvé cela dur mais tellement nécessaire.

Le déroulement du livre en lui-même commence de manière calme, voir contemplatif, pour vite s’accélérer et nous emporter dans un maelström comme seuls les villages isolés plein de non-dits et de secrets savent le faire. L’écriture est fluide et la construction se fait avec de courts chapitres qui donnent une impulsion permanente dans la lecture, on ne lâche pas le livre et on ne s’arrête pas avant la fin.

Parmi les personnages (car ici il n’y a pas de personnage principal mais un village), certains m’ont plus, surtout le personnage de « Blanche » pour qui on ne peut avoir que de la compassion, mais les autres m’ont tellement mis en colère que je ne les ai pas appréciés, c’est voulu par l’auteur car le récit reflète la réalité du passé, les horreurs et les secrets, mais il n’empêche que sans pouvoir s’accrocher à autre chose qu’un seul personnage quand il y en a tant, c’est difficile. Ne vous inquiétez pas trop tout de même car ils sont nécessaires et le récit vaut le coup d’être lu de bout en bout.

En conclusion, « Les mal-aimés » est un roman de superstitions, de non-dits et de secrets, à lire pour sa noirceur, mais aussi pour comprendre encore un peu plus à quoi ressemble la stupidité humaine, à lire également pour le devoir de mémoire envers ces enfants, ces mal-aimés.

🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃
❯ Les +
Impossible à poser
L’écriture très fluide
Le contexte historique
❯ Les –
Certains personnages
❯ Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement
Les enfants du bagne de Marie Rouanet
La chasse aux enfants de Jean-Hugues Lime
L’enfant trouvée de Louis Mercadié

Je remercie sincèrement le site Babelio ainsi que les éditions « Albin Michel » pour l’envoi de ce roman dans le cadre de l’opération « masse critique privilège ».



2 commentaires sur “Les mal-aimés – Jean-Christophe Tixier

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :