Dix jours avant la fin du monde – Manon Fargetton


● Titre Dix jours avant la fin du monde
● Auteur Manon Fargetton
● Genre Anticipation – SF
● Édition Gallimard jeunesse 
● Recommandation À partir de 13 ans
● Format Grand format – Broché
● ISBN 9782075110808
● Date de parution 18/10/18
● Nombre de pages 464
● Prix 19€
● Description éditeur
Deux lignes d\’explosions ravagent la Terre. Nul n\’en connaît l\’origine mais quand elles se rejoindront au large de notre côte atlantique, le monde sera détruit. Sur les routes encombrées de fugitifs qui tentent en vain d\’échapper au cataclysme, six hommes et femmes sont réunis par le destin. Ensemble, ils ont dix jours à vivre avant la fin du monde…Un compte à rebours implacable, une aventure initiatique qu\’on ne lâche plus.Et vous, que feriez-vous s\’il ne restait que dix jours ? 
● À propos de l\’auteur
Manon Fargetton n\’aime pas les biographies. Elle s\’y sent à l\’étroit. Comment se résumer en quelques lignes quand, pour raconter dix jours, il lui a fallu noircir des centaines de pages ? Ce que l\’on sait d\’elle : elle est autrice, régisseuse lumière, est née en 1987, a grandit à Saint-Malo et vit à Paris. Elle publie son premier roman à 18 ans, enchaine avec une quinzaine de livres et de nombreux prix littéraires. Elle aime la musique, la mer, le surf, les coquelicots, lire dans son lit l\’hiver, lire dans son hamac l\’été, voyager seule, rencontrer des compagnons en chemin, revenir, et aborder, lorsqu\’elle écrit, des univers chaque fois différents. (source Amazon) 
● Ressenti
Quand j\’ai vu le titre de ce roman passé sur le net je me suis dit : celui-là il me le faut, jeunesse ou pas, peu importe, c\’est un de mes sujets de prédilection, la fin du monde, la réaction des gens face à l\’extinction de l\’humanité, leur ressenti. En plus à ce moment là je vois écrit sur la première de couverture le nom de Manon Fargetton dont j\’avais vraiment apprécié le roman \ »Quand vient la vague\ », avec ces deux arguments, mon achat était inévitable.
Petite digression, j\’avais commandé le bouquin sur un site de vente bien connu, je ne dirais pas lequel pour ne pas leur faire de pub car il est arrivé la veille de Noël, avec le quatrième de couverture déchiré sur une dizaine de centimètres, il devait faire parti de mon paquet de Noël, j\’ai donc laissé passer pour pouvoir le lire tout de suite mais j\’ai tout de même signaler la chose lors de la fameuse évaluation en ligne de l\’article. Ils m\’ont offert un bon d\’achat de 2€ valable sur le magasin, hors livres bd et jeux vidéo, super !!! Quand c\’est un livre qu\’on te dédommage… Enfin c\’est pas grave, maintenant j\’en rigole (jaune). Désolé pour le pavé, je reprends ma chronique.
La trame de cette histoire d\’anticipation est menée tambours battants par Manon Fargetton grâce à un style fluide et dynamique, des chapitres courts et une urgence permanente pour nos personnages. Rien à dire sur l\’écriture, c\’est l\’un des atouts du livre avec le scénario qui lui se démarque des autres titres du genre avec un livre écrit dans le livre, que l\’on parcours en même temps que l\’héroïne.
L\’héroïne justement m\’a bien plu, avec son look gothique et ses doutes. En parlant des personnages, dans l\’ensemble ils sont variés niveau caractère, intéressants pour la plupart sauf deux qui m\’ont horripilé tout au long de l\’aventure, là où c\’est dommage c\’est qu\’ils sont tous deux importants. Vous ferez la part des choses en lisant le roman car comme on le dit souvent, chacun à ses goûts et ses préférences.
J\’ai beaucoup aimé le petit côté fantastique qui se dégage du livre dans le livre, comme une histoire parallèle fantasmée.
Les décisions et choix faits par nos personnages sont intéressants, parfois je me suis retrouvé dans les choix faits, les sentiments sont maîtrisés. J\’ai un peu moins accroché sur cette fin, trop improbable pour moi, je n\’y ait pas cru, mais cela ne gâche en rien la lecture.
Le roman est publié en catégorie jeunesse, à partir de 13 ans, je trouve cela un peu limite, je l\’aurais plutôt vu en \ »SF\ » ou même \ »Young Adult\ » mais pas plus jeune non, pour la simple et bonne raison qu\’il y à des scènes bien violentes, parfois choquantes (orgie, viol, mort d\’enfants) et avec des détails.
À chacun de voir s\’il veut placer le livre entre les mains d\’un jeune de 13 ans, moi non, je ne le passerais pas à mon fils, pas assez mûr.
Pour conclure je dirais que c\’est un bon roman d\’anticipation, pas exempt de défauts mais très agréable à lire. Attention de ne pas mettre cette histoire entre les mains de n\’importe quel ado tout de même selon sa sensibilité.
● Verdict
● Les +
– Pas une minute d\’ennui
– Le livre dans le livre
– L\’histoire en elle-même
● Les –
– Tout de même assez violent pour des ados
– La fin pour laquelle j\’attendais autre chose
– Certains personnages
● Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement
– Les vivants (1 & 2) de Matt De La Peña
– Chronique de la fin du monde (1, 2, & 3) de Susan Beth Pfeffer
– Quand vient la vague de Manon Fargetton & Jean-Christophe Tixier

2 commentaires sur “Dix jours avant la fin du monde – Manon Fargetton

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :