DoggyBags One-Shot : Teddy Bear de Gasparutto & Giugiaro

 

     

● Titre DoggyBags One-Shot : Teddy Bear
● Auteur Gasparutto & Giugiaro
● Genre Comicsbook – Fantastique – Guerre
● Édition Ankama
● Collection Label 619
● Format Album Grand format – Couverture rigide
● ISBN 9782359105254
● Date de parution 20/04/18
● Nombre de pages 128
● Prix 14,90€
 
 
 
 
● Description éditeur
Le trajet halluciné et cauchemardesque d’Odrissa, un jeune enfant-soldat au sein d’une Afrique imaginaire déchirée par la guerre civile. C’est à la fois une quête initiatique, et la recherche d’une enfance peut-être à jamais perdue. Un récit d’horreur et de magie, de solitude et de rencontres.
 
● À propos des auteurs
Francesco Giugiaro est un scénariste italien qui habite à Turin. Il a étudié à l\’Università degli Studi di Torino, puis a obtenu un Master en techniques de la narration à la Scuola Holden.
Jérémie Gasparutto est un jeune illustrateur et graphiste belge. (source bedetheque)
 
 
● Ressenti
Je vous annonce la couleur tout de suite, cette lecture est un énorme coup de cœur, captivant de bout en bout, magnifique et instructif.
 
C\’est ma première expérience avec la collection DoggyBags, une chose est sûre, ce ne sera pas la dernière, j\’ai qu\’une hâte, c\’est de mettre la main sur un autre album DoggyBags.
 
L\’objet en lui même est un album rigide d\’une qualité exceptionnelle avec de superbes finitions, ce qui n\’est pas pour me déplaire.
 
L\’histoire est captivante, elle traite un sujet sensible que j\’affectionne, \ »Les enfants soldats\ ». Les conséquences de cette violence extrême sur de jeunes esprits, la manière qu\’ont les adultes pour endoctriner cette jeunesse ou les conditions qui mènent certains enfants à s\’intégrer d\’eux-mêmes dans cette spirale de violence infernale.
Divers autres sujets liés aux conflits armés mettant en jeu la vie d\’enfants tels que les ravages de la drogue qu\’ont leurs donne pour supporter ces situations, pour exclure la peur de leurs esprits mais aussi les massacres et la barbarie, les viols, les jeux macabres.
 
Les dessins eux sont superbes, vifs, d\’un trait sûr, donnant vie aux expressions des personnages de belle manière.
Les couleurs sont également attirantes, bien choisies pour mettre en valeur le récit grâce à des tons chauds.
 
En complément nous avons quelques croquis en dernière page mais surtout l\’album est parsemé en plusieurs parties d\’un véritable documentaire historique très complet sur les enfants soldats, mettant en lumière les véritables conflits ayants eus lieux, les gens condamnés ou au centre de ces pratiques d\’endoctrinement, la géopolitique du sujet.
 
Alors oui c\’est vrai c\’est un album hyper violent, mais c\’est surtout un album à lire absolument.
 
● Verdict
● Les +
– Le sujet captivant
– Les dessins et les couleurs
– L\’objet en lui-même
– Un documentaire intégré, traitant des enfants soldats
● Les –
r.a.s.
● Si vous aimez cet album, vous aimerez certainement
En BD
– DoggyBags One-Shot : Mapple Squares de Hasteda & Chesnot
– DoggyBags Anthologie de Collectif
– DoggyBags Sangs D\’Encre de Collectif
– Enfant Soldat de Akira Fukaya
En roman
– Johnny chien méchant de Emmanuel Dongola
– Opium Poppy de Hubert Haddad
– Le bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau
En vidéo
– Beast Of No Nation de Cary Joji Fukunaga (2015)
– Rebelle de Kim Nguyen (2012)
– Johnny Mad Dog de Jean-Stéphane Sauvaire (2008)
 
● Je remercie sincèrement le site \ »Babelio\ » ainsi que les éditions \ »Ankama\ » de m\’avoir envoyé cet album dans le cadre de l\’opération \ »masse critique\ ».

   

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :