Mauvais genre – Isabelle Villain

 

     

     

● Titre Mauvais genre
● Auteur Isabelle Villain
● Genre Thriller
● Édition Taurnada
● Collection Le tourbillon des mots
● Format Poche
● ISBN 978-2-37258-048-9
● Date de parution 15/11/18
● Nombre de pages 252
● Prix 9,99€
 
 
 
● Description éditeur
Hugo Nicollini est un garçon différent des autres gamins de son âge. Un père brutal. Une maman protectrice. Un soir, il est témoin d\’une dispute entre ses parents. Une de plus. Une de trop. Cette fois-ci, sa mère succombera sous la violence des coups.
Vingt-trois ans plus tard, l\’équipe du commandant Rebecca de Lost enquête sur la mort d\’une jeune femme, sauvagement poignardée dans son appartement. Pas d\’effraction. Pas de vol. Pas de traces de défense. L\’entourage de la victime est passé au crible, et l\’histoire du petit Hugo va refaire surface bien malgré lui.
 
● À propos de l\’auteur
Née au Maroc en 1966, Isabelle Villain a travaillé pendant une quinzaine d\’années dans la publicité, l\’évènementiel et l\’organisation de salons professionnels. Amatrice de littérature policière depuis l\’enfance, elle obtient en 2015 le prix Maurice Bouvier pour Peine capitale, et en 2016 le prix polar du festival Jeter l\’Encre pour Âmes battues. (source Taurnada)
 
● Ressenti
\ »Mauvais genre\ » est un thriller original, ayant deux intrigues en parallèle, c\’est ce qui fait une partie de l\’originalité du livre mais c\’est également un peu son défaut.
 
Défaut car les deux enquêtes ne s\’imbriquent pas l\’une avec l\’autre mais sont bien distinctes même si elles se croisent nous n\’avons aucun rapport entre les deux si ce n\’est que les policiers sont les mêmes.
 
Original car nous n\’avons pas de place pour l\’ennui, les enquêtes passent de l\’une à l\’autre de manière fluide et nous ne nous embrouillons pas, chacune est intéressante. Des meurtres, des interrogatoires, des fausses pistes, des suspects, le lecteur se creuse la tête grâce à un roman bien ficelé et où tout le monde peut être coupable.
 
Les personnages eux m\’ont convaincus, la chef de service blasée, bougonne mais intelligente et lucide, ses enquêteurs avec des tempéraments réalistes faisant des erreurs comme tout un chacun.
 
Les 250 pages défilent assez vite grâce à une écriture dynamique, les amateurs d\’enquêtes seront dans leur élément. Pour ma part j\’ai aimé, tout n\’était pas à mon goût mais j\’ai tout de même passé un bon moment, notamment sur la première intrigue.
 
● Verdict
● Les +
– Les personnages
– Réaliste
– Aucun ennui
● Les –
– La double enquête
● Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement
– Mygale de Thierry Joncquet
– Alex de Pierre Lemaître
– Le vase rose d\’Éric Oliva
 
● Je remercie fortement Joël et les éditions Taurnada pour l\’envoi du roman.

   

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :