Les compagnons de Roland – François Peneaud

 

               

 
     

● Titre Les compagnons de Roland
● Auteur François Peneaud
● Genre SF – Uchronie – Enquête
● Édition Les Moutons Électriques
● Collection Les saisons de l\’étrange
● Format Poche
● ISBN 978-3261834562
● Date de parution 5/04/18
● Nombre de pages 176
● Prix 15€
 
 
● Description éditeur
Juin 1932. Joyeuse, l\’épée de Charlemagne, vient d\’être dérobée à Paris dans le laboratoire du professeur Pralon, qui étudiait ses propriétés mentaliques. Le professeur fait alors appel à Gabriel Dacié, le célèbre aviateur et aventurier installé dans la tour Eiffel, pour appuyer les recherches de la police. Dacié, son compagnon Jean De Grange, la scientifique Violette De Grange, qui étudie elle aussi l\’énergie mentalique, et Camille Désormeau, mentaliste émérite et assistant de Mlle De Grange, ne se doutent pas qu\’ils vont être mêlés à une affaire dépassant de loin le simple vol d\’une épée-talisman.
 
● À propos de l\’auteur
François Peneaud est enseignant et traducteur occasionnel (Les Simpsons, Johnny Red). Il a écrit plusieurs histoires courtes pour des éditeurs de comics, dont une sélectionnée dans l\’anthologie No Straight Lines, publiée par Fantagraphics. Les Compagnons de Roland est son premier roman.
 
● Ressenti
\ »Les compagnons de Roland\ » est un récit uchronique qui commence dans un genre \ »Steampunk\ », le début est prenant, nous sommes directement dans l\’action et cela attrape le lecteur en quelques pages. Malheureusement ce côté \ »Steampunk\ » est très vite mis de côté et nous sommes finalement en présence d\’une enquête à mi-chemin entre science et ésotérisme.
 
L\’enquête est bien menée et cela par des personnages ayant du peps et retenant l\’attention du lecteur, c\’est ce qui m\’a le plus enthousiasmé.
 
L\’intrigue nous porte au XXème sciècle, dans les années 20, d\’une bataille en plein ciel de Paris en passant par une quatrième dimension pour finalement nous rabattre vers une société secrète ayant besoin de l\’épée de Charlemagne, \ »Joyeuse\ » et de l\’épée de Roland, \ »Durendale\ », pour mener à bien leur dessein machiavélique.
 
On ne s\’ennuie pas une seconde mais j\’ai trouvé qu\’il y avait tellement de choses qu\’au final on ne sait plus si c\’est génial ou fouillis.
 
● Verdict
● Les +
– Des personnages vraiment top.
– La quatrième dimension !!
– L\’uchronie, originale.
● Les –
– Pourquoi le côté Steampunk du début se fait si discret ensuite ?
– Beaucoup d\’idées développées, trop même.
 
● Ce livre a été lu dans le cadre du \ »Prix de science fiction francophone\ » organisé par le site \ »Sirius SF\ ».
 
● Je remercie sincèrement les éditions \ »Les Motons Électriques\ » ainsi que le site \ »Sirius SF\ » pour ce livre.
 

3 commentaires sur “Les compagnons de Roland – François Peneaud

Ajouter un commentaire

  1. Oui comme je le dis dans la chronique, les défauts (surtout le \ »trop de choses\ ») est aussi un avantage, je ne sais pas au final, une chose est certaine je ne me suis pas ennuyé. Bonne lecture future 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :