L\’enfant trouvée – Louis Mercadié

 

 

● Titre L\’enfant trouvée
● Auteur Louis Mercadié
● Genre Roman – Drame
● Édition De Borée
● Format Grand format – Broché
● ISBN 9782812922503
● Date de parution 18/01/18
● Nombre de pages 285
● Prix 18,90€
 
 
 
● Description éditeur
Abandonnée sur le parvis d\’une église par une nuit glaciale, Noëlle a été recueillie par les soeurs et va grandir à l\’orphelinat. Comme tous les enfants sans famille, la petite fille doit participer aux tâches de nettoyage et d\’entretien de l\’établissement, jusqu\’au jour où on estimera qu\’elle est en âge de travailler. Exploitée comme tant d\’autres dans une filature puis à la mine, l\’existence qui l\’attend n\’a rien de réjouissant. Pourtant, Noëlle ne baisse jamais les bras. Des écuries d\’un château aux barricades de la Commune, du froid des nuits sans toit à la chaleur d\’un atelier d\’artiste, elle est poussée par l\’espoir de retrouver un jour celle qui l\’a mise au monde.
 
● À propos de l\’auteur
Fils d\’un tonnelier dont il a conservé le savoir-faire, Louis Mercadié est un amoureux du temps passé. Membre de la Société des lettres, sciences et arts de l\’Aveyron et historien, il est l\’auteur de plusieurs ouvrages dont Marie Talabot, une Aveyronnaise dans le tourbillon du XIXe siècle, pour lequel il a reçu deux prix littéraires.
 
● Ressenti
Dans ce roman qui débute en Aveyron avec l\’abandon d\’un bébé devant la porte d\’une église, l\’auteur Louis Mercadié nous fait traverser tout le XIXème sciècle au travers des yeux de cet enfant abandonné, une vie difficile, parfois miséreuse, remplie de labeurs mais aussi d\’espoirs.
 
Le récit est implanté de belle manière au milieu d\’éléments historiques, de l\’exploitation des enfants dans les mines, en passant par les épidémies de choléra, la famine ou encore la révolution de 1848 derrière les barricades des Communards.
 
Une histoire pleine de rebondissements, de paysages sauvages, de villages atypiques mais aussi à la rencontre de gens de tous horizons, gitans, compagnons du travail, artistes, accoucheuses, soignantes, féministes, mineurs, bandits et bien d\’autres. Une vie faite d\’errances au gré des aléas de cette époque auprès d\’une femme déterminée à retrouver ses origines.
 
Je n\’en dévoilerai pas plus et vous épargnerai les détails afin de préserver l\’intrigue, mais sachez que vous passerez par toutes sortes d\’émotions. C\’est un roman dur mais plaisant à lire, une fresque du labeur et de la bonté d\’âme.
 
● Verdict

 
 
● Les +
– Un récit poignant
– Les éléments historiques
– L\’ambiance XIXÈME sciècle
● Les –
– La couverture qui ne rend pas vraiment service au récit
● Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement
– Marie Talabot, une Aveyronnaise dans le tourbillon du XIXe siècle de Louis Mercadié
– L\’enfant du buron de Louis Mercadié
– Jacquou le Croquant d\’Eugène Le Roy
 
● Je remercie très sincèrement les éditions De Borée pour l\’envoi du livre.

 

   

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :