Le Roi des Fauves – Aurélie Wellenstein

   

   

● Titre Le Roi des Fauves
● Auteur Aurélie Wellenstein
● Genre Fantasy
● Édition Pocket
● Collection Fantasy
● Format Poche
● ISBN 9782266273121
● Date de parution 9/03/17
● Nombre de pages 320
● Prix 6,95€
 
 
 
● Description éditeur
Pour survivre à la famine qui sévit, Ivar, Kaya et Oswald n\’ont pas d\’autre choix que de braconner. Mais le Jarl, le maître des terres, les surprend. Dans l\’échauffourée qui s\’ensuit, il tombe de la falaise et perd ses deux jambes. Ivre de vengeance, il lance ses Walkyries à leur poursuite. Arrêtés, jugés, les trois pauvres hères ne doivent leur survie qu\’à la cruauté du Jarl : il les condamne à se transformer en monstres, à devenir trois de ses fidèles berzerkirs.
Il leur reste sept jours d\’humanité. Sept jours pour trouver le roi des fauves, le seul à pouvoir les arracher à leur funeste destin.
 
● À propos de l\’auteur
Aurélie Wellenstein vit en région parisienne avec un pangolin, un grand chien blanc, son animal intérieur et ses nombreuses autres personnalités. Son domaine de prédilection est la fantasy. Le Roi  des fauves, publié chez Scrineo en 2015, a reçu le Prix des Halliennales et a été sélectionné aux Prix Elbakin, Imaginales des Lycéens, Révélation Futuriales, Lire en Seine, Prix des Imaginales et Grand Prix de l’Imaginaire (GPI). Les Loups chantants, publié chez Scrineo en 2016, a reçu le Prix Elbakin et a été sélectionné au Prix du roman contemporain de Poitiers ainsi qu’au Prix Imaginales des Collégiens. La Mort du temps (2017) et Le Dieu oiseau (2018) ont paru chez le même éditeur. (Source lisez.com)
 
● Ressenti
\ »Le roi des fauves\ » fait partie de ces récits pour lesquels on se demande \ »pourquoi ai-je attendu si longtemps pour le lire\ ».
C\’est pour moi presque un coup de cœur (si la fin avait été un tout petit peu différente c\’était bon).
 
Les personnages sont tous bien travaillés, avec de belles qualités mais aussi avec leurs défauts, ce qui est un très bon point car même si nous sommes totalement dans l\’imaginaire, cela donne de l\’humanité au récit.
 
Le bestiaire est fabuleux, des Berserkirs dignes des plus grands récits, impressionnants et surprenants, le rapport de force physique et mental entre l\’humain et son animal fétiche est d\’une justesse incroyable.
 
Les décors sont, sommes toutes, assez classiques, mais pas désagréables, une forêt mystique, emplie de magie.
 
Aurélie Wellenstein à une plume vive et précise, déjà dans \ »Les loups chantants\ » c\’était le cas, pas de place ici pour des digressions inutiles, elle va droit au but et c\’est tant mieux, j\’ai avalé les pages à une vitesse monstre, en deux soirs c\’était fait et je garderai un souvenir très positif de ma lecture.
 
Si vous aimez la fantasy et cherchez un roman français de qualité, n\’hésitez pas à pencher pour \ »Le roi des fauves\ ».
 
● Verdict

 
 
● Les +
– Un bestiaire génial
– Très prenant
– Des personnages intéressants
● Les –
– La fin (tout du moins une partie) ne m\’as pas plu
● Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement
– Les loups chantants de Aurélie Wellenstein
– Le Dieu oiseau de Aurélie Wellenstein

6 commentaires sur “Le Roi des Fauves – Aurélie Wellenstein

Ajouter un commentaire

  1. Il est très bien, je ne doute pas qu'il te plaise, pour la couverture c'est encore une fois fait par Aurélien Police (qui fait les couvertures de la collection \ »Une Heure Lumière\ » au Bélial, et aussi plusieurs couvertures chez différents éditeurs de SFFF français comme Les éditions Critic, l'Atalante, etc..

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :