De s\’éteindre, la nuit s\’est arrêtée – Marie Verney

 

     

     

● Titre De s\’éteindre, la nuit s\’est arrêtée
● Auteur Marie Verney
● Genre Poésie
● Édition Accents Poétiques
● Format eBook (existe en version papier)
● ISBN 978-2-916792-12-5
● Date de parution 2017
● Nombre de pages 63
● Prix 3,99€ (eBook) – 11€ (papier)
 
 
 
● Description éditeur
Agnès Bely-Cognée l’écrit très justement dans la préface : les dimensions présentes dans ce recueil ont la mesure et la blessure de la nuit. Embarquez-vous dans le recueil de Marie Verney et quittez la ligne droite.
 
● À propos de l\’auteur
Née en 1988 dans la région parisienne, Marie Verney est aujourd’hui bibliothécaire. Si elle commence à écrire nouvelles et sketchs au collège, elle ne rédige ses premiers poèmes que beaucoup plus tard. Elle s’intéresse à Paul Éluard, Olivier Larronde et Zenau Bianu. Mais c’est en 2013, lors d’une formation professionnelle où elle a rencontré la poète Maram Al Masri et l’éditeur Bruno Doucey, qu’elle commence à se passionner pour la poésie. Depuis, elle participe à des trocs poétiques, lit de nombreux recueils et compose des poèmes qu’elle publie sur sa page Facebook et qui sont aussi publiés dans des anthologies, comme Flammes vives (t2) (2016) et Rouges (2016), ainsi que dans la revue Muze (octobre/décembre 2016). Son premier recueil, intitulé Sur le fil de l’écume (2015), a paru aux éditions Jacques André éditeur.
 
Qu’elle lise ou écrive de la poésie, Marie Verney ne cherche jamais à en comprendre le sens. Elle favorise ce qu’elle appelle « le mystère poétique », ce que personne ne peut vraiment expliquer mais ressent. Elle se laisse porter le plus possible et souhaite que son lecteur fasse une expérience similaire. C’est pourquoi elle se refuse à toute contrainte poétique n’utilisant ni rime ni ponctuation pour n’imposer aucun sens d’écriture et de lecture. Si la poésie est pour elle un moyen pudique de s’exprimer, elle s’y met complètement à nu pour mieux se confier. Intriguée par toutes les formes de poésie, incluant slam et rap, elle voit dans le croisement des voix poétiques, aussi différentes soient elles, l’avenir de la poésie…
 
● Ressenti
Marie Verney nous propose avec son recueil de poésies teinté de passion et de mélancolie, une analyse au cœur du monde, de l\’humain, de l\’âme.
 
Une fois commencé on le lit jusqu\’au bout, je me suis trouvé pris aux tripes sur certains poèmes.
 
Des poèmes modernes que l\’on ne peut pas expliquer, pour comprendre il faut les parcourir au gré des envies.
 
J\’ai du lire déjà 3 fois le recueil, et chaque fois je l\’ai ressenti de manière différente, un poème de Marie Verney c\’est se retrouver parfois à donner un sens différent à chaque lecture, une sensation que j\’ai beaucoup apprécié, et pourtant je ne suis vraiment pas un spécialiste de la poésie, j\’aime bien en général mais sans m\’y connaître, ici ça me parle.
 
Pour conclure je dirais Modernité, Passion, Langue Vivante, car c\’est là que l\’on voit la beauté de la langue française, quand elle est modelée entre des mains passionnées.
 
À lire et relire.
 
● Verdict

 
 
 
● Les +
– Moderne
– Très prenant
– Simplement beau
● Les –
– r.a.s.
● Je remercie de tout cœur Marie Verney pour m\’avoir proposé son recueil.

2 commentaires sur “De s\’éteindre, la nuit s\’est arrêtée – Marie Verney

Ajouter un commentaire

  1. Tellement ravie de lire cette chronique… Merci de mettre en avant les créations poétiques et particulièrement, les mots sensibles et les échos kaléidoscopiques propres à l'écriture de Marie Verney ! Plein de jolies ondes littéraires à vous !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :