Les femmes qui écrivent vivent dangereusement – Laure Adler & Stefan Bollmann

 

             

● Titre Les femmes qui écrivent vivent dangereusement
● Auteurs Laure Adler & Stefan Bollmann
● Traduction (de l\’Allemand) Odile Demange
● Genre Beaux livres – Document – Biographie
● Édition Flammarion ● Prix 19,90€
● Format Grand format – Broché – rigide
● ISBN 9782081408524
● Date de parution 01/03/2017
● Nombre de pages 160
 
 
 
 
● Description
Pendant longtemps, la majorité des femmes surent lire, mais pas écrire, l\’écrit restant, dans la répartition traditionnelle des tâches entre les sexes, la chasse gardée des hommes. Quand elles accédèrent enfin au droit à l\’écriture, elles durent mener une lutte encore plus longue, celle de lareconnaissance de leur production écrite. Alors que la plupart de ces femmes aspiraient à une vie sans contrainte, où elles auraient pu exprimer librement leur art, les obstacles qui ne cessèrent en effet de se dresser devant elles – trouver du temps pour écrire constituant déjà une tâche en soi – les vouèrent à un anticonformisme qui les mettait en danger. À ces contraintes sociales s\’ajouta une pression intérieure, une quête inconditionnelle d\’authenticité qui, entravée, put les mener à la folie ou au suicide.
 
Cet ouvrage dresse le portrait d\’une cinquantaine de ces auteures, depuis le Moyen Âge avec Hildegarde de Bingen et Christine de Pisan, jusqu\’à l\’époque contemporaine avec Carson McCullers, Marguerite Yourcenar, Anaïs Nin, Simone de Beauvoir, Marguerite Duras, Françoise Sagan – ou plus récemment Toni Morrison, Isabel Allende ou Arundhati Roy – en passant par les incontournables sœurs Brontë, George Sand, Colette, Virginia Woolf ou Karen Blixen.
 
● À propos de Laure Adler
Laure Adler est journaliste, historienne et écrivaine, spécialiste de l\’histoire des femmes et des féministes au XIXe et au XXe siècle. Elle est notamment auteure de plusieurs ouvrages historiques, essais et biographies : Les premières journalistes (Payot), Les femmes politiques (Seuil), Sur les pas d\’Hannah Arendt (Gallimard), et d\’une biographie de Marguerite Duras (Gallimard) pour laquelle elle a reçu le Prix Femina de l\’essai. (source Flammarion).
 
● Ressenti
Le titre en lui même très évocateur traduit littéralement l\’ambiance de ce beau livre. Biographie de la femme écrivain et des risques qu\’elle prend depuis le moyen âge pour émanciper sa pensée par le biais de sa plume.
Certains passages, pourtant véridiques, sont simplement hallucinants.
 
En parallèle de l\’histoire de la femme et la plume, l\’ouvrage nous présente les grands noms de la littérature féminine, de George Sand à Simone de Beauvoir en passant par Jane Austen, les sœurs Bronté, Agatha Christie, Ann Franck ou encore Marguerite Duras et Toni Morrison (tout ceci n\’est qu\’une petite partie du contenu présent dans le livre).
 
Chaque auteure a sa fiche avec sa mini biographie ainsi qu\’une illustration/photographie. Différents thèmes découpent l\’ouvrage tels que l\’enfance, les militantes ou encore les femmes libres.
 
\ »Les femmes qui écrivent vivent dangereusement\ » est un beau livre à posséder, instructif et accessible !
 
● Verdict
 
 
 
 
 
● Les +
– Instructif
– Accessible à tous
● Les –
– r.a.s.
● Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement
– Les femmes qui lisent sont dangereuses Adler & Bollmann
– Les femmes qui lisent sont de plus en plus dangereuses Adler & Bollmann
– Les plus belles lettres de femme de Adler & Bollmann
 
 Je remercie sincèrement les éditions Flammarion pour l\’envoi de ce livre !

   

2 commentaires sur “Les femmes qui écrivent vivent dangereusement – Laure Adler & Stefan Bollmann

Ajouter un commentaire

  1. Je feuillette de temps en temps Les femmes qui lisent sont dangereuses que nous avons à mon travail et j'aime beaucoup. Je le note pour la bibliothèque celui-ci, il ira parfaitement avec!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :