Juste après la vague – Sandrine Collette

   

 

 
● Titre Juste après la vague
● Auteur Sandrine Collette
● Genre Suspense – Survie
● Édition Denoël
● Collection Sueurs Froides
● Format grand format – Broché
● ISBN 9782207140680
● Date de parution 18/01/2018
● Nombre de pages 304
● Prix 19,90€
 
● Synopsis
Une petite barque, seule sur l’océan en furie.
Trois enfants isolés sur une île mangée par les flots.
Un combat inouï pour la survie d’une famille.
 
Il y a six jours, un volcan s’est effondré dans l’océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et sœurs. Leur maison, perchée sur un sommet, a tenu bon. Alentour, à perte de vue, il n’y a plus qu’une étendue d’eau argentée. Une eau secouée de tempêtes violentes, comme des soubresauts de rage. Depuis six jours, ils espèrent voir arriver des secours, car la nourriture se raréfie. Seuls des débris et des corps gonflés approchent de leur île.
Et l’eau recommence à monter. Les parents comprennent qu’il faut partir vers les hautes terres, là où ils trouveront de l’aide. Mais sur leur barque, il n’y a pas de place pour tous. Il va falloir choisir entre les enfants.
 
Une histoire terrifiante qui évoque les choix impossibles, ceux qui déchirent à jamais. Et aussi un roman bouleversant qui raconte la résilience, l’amour, et tous ces liens invisibles mais si forts qui soudent une famille.
 
● À propos de l\’auteur
Sandrine Collette est née en 1970. Elle partage son temps entre l\’écriture et ses chevaux dans le Morvan. Elle est l\’auteur de Des noeuds d\’acier, Grand Prix de Littérature policière 2013 et best-seller dès sa sortie, Un vent de cendres, Six fourmis blanches, Il reste la poussière, couronné par le prix Landerneau 2016, et Les Larmes noires sur la terre.
 
● Ressenti
Juste après la vague, un titre judicieux qui représente bien l\’état d\’esprit du roman, au sens propre comme au figuré car oui si nos personnages essuient des tempêtes et des vagues géantes suivies d\’une montée des eaux, ils subissent tous des vagues de douleur et de frustration auxquelles ils devront faire face et se relever pour mieux recevoir la vague de déconvenues suivantes.
 
L\’écriture de Sandrine Collette est tranchante et dure comme à son habitude et c\’est ce qui donne aussi cette tension permanente, même lors des passages calmes nous avons une ambiance ou plane l\’angoisse et l\’attente du malheur.
 
Les différents personnages principaux sont bien travaillés et ont une réelle personnalité avec chacun leur propre ressenti des événements, certains plein d\’espoir, d\’autres fatalistes. Je trouve dommage que les personnages moins abordés soient seulement survolés psychologiquement mais c\’est vrai qu\’ils sont nombreux et que cela aurait peut-être fait trop lourd sur le roman.
 
Les paysages désolés sont eux très immersifs, ce que j\’ai beaucoup aimé et le côté catastrophique est bien représenté, un mélange de réalité palpable et d\’onirisme plane tout du long.
 
C\’est le troisième livre de Sandrine Collette que je lis (Des noeuds d\’acier, Six fourmis blanches), et c\’est mon favoris.
Que vous aimiez les livres à suspense ou catastrophe, vous aimerez cette lecture.
 
● Verdict          

 
 
● Les +
-Le côté survie
-Le scénario
-Les personnages principaux
● Les –
-Quelques éléments que j\’aurais aimé connaître mais qui ne sont pas donnés
-Les personnages secondaires peu développés
● Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement
-Six fourmis blanches de Sandrine Collette
-Des noeuds d\’acier de Sandrine Collette
-Les vivants de Matt de la Penã
-Happy birthday Sarah de Yann Queffelec

2 commentaires sur “Juste après la vague – Sandrine Collette

Ajouter un commentaire

  1. Je n'ai pas encore lu de livres de Sandrine Collette mais j'avais déjà très envie de découvrir son premier et celui-ci m'a l'air vraiment bon aussi! Par lequel me conseilles-tu de commencer?

    J'aime

  2. Tu aime les thrillers mais aussi le post-apocalyptique, surtout le post-apocalyptique si je ne me trompe pas, le premier (Des noeuds d'acier) est super bien mais c'est un thriller en huis clos, par contre Juste après la vague est un mélange de post-apo sans chichi, avec un coté suspense et survie, je pense que tu préfèrerais Juste après la vague mais je ne suis pas certain, les deux te plairais certainement X) en tout cas j'ai préféré le dernier personnellement.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :