Morphine – Mikhaïl Boulgakov

 
▪️ Titre ▪️ Morphine
▪️ Auteur ▪️ Mikhaïl Boulgakov
▪️ Traduction ▪️ Jean-Louis Chavarot
▪️ Genre ▪️ Classique – Littérature Russe
▪️ Édition ▪️ Folio
▪️ Collection ▪️ Folio 2€
▪️ Format ▪️ Poche
 ▪️ ISBN ▪️ 9782070445240
▪️ Date de parution ▪️ 31/05/2012
▪️ Nb de pages ▪️ 96 pages
▪️ Prix ▪️ 2€
 
 
 
▪️ Synopsis ▪️
Le 17 janvier.
Tempête, pas de consultation. Ai lu pendant mes heures d’abstinence un manuel de psychiatrie, il m’a produit une impression terrifiante. Je suis fichu, plus d’espoir.
J’ai peur du moindre bruit, je hais tout le monde quand je suis en phase d’abstinence. Les gens me font peur. En phase d’euphorie, je les aime tous, mais je préfère la solitude.»
 
▪️ À propos de l\’auteur ▪️
Médecin de l\’armée blanche pendant la Guerre civile, Mikhaïl Boulgakov (1891-1940) fut condamné à écrire pour son tiroir. Isolé, muselé, invectivé (traité de «bourgeois» pour avoir pris la défense de Pouchkine…), il travailla à se construire posthume. Les conditions étaient réunies pour que naisse un mythe : peu à peu (vingt-six ans après sa mort dans le cas du Maître et Marguerite !) sortirent de l\’ombre des ouvrages – récits, romans, théâtre – dont la somme constitue un acte de foi dans les plus hautes valeurs humaines. Son œuvre est un chant né du silence. (Source Folio)
 
▪️ Verdict ▪️
Une lecture certe courte, car c\’est une nouvelle de moins de cent pages mais qui n\’est pas moins intéressante sur la médecine du début du XXÈME siècle, à une période où les maladies mentales et addictions étaient peu connues ou du moins peu étudiées par manque de compréhension, d\’intérêts ou de moyens (tout du moins dans le roman, donc en Russie).
 
L\’écriture est attrayante même sur un sujet si sensiblement difficile, la traduction moderne y est sûrement pour quelque chose mais je n\’avais pas l\’impression de lire un texte écrit il y a 100 ans.
L\’histoire à proprement parler est intéressante et vous mène du début à la fin sans interruption !
À lire.
 
▪️ Ma note 7/10 ▪️
▪️ Les + ▪️
🔶 Intéressant 🔶
🔶 L\’écriture 🔶
🔶 Une bonne traduction 🔶 
▪️ Les – ▪️
🔶 r.a.s. 🔶
▪️ Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement ▪️
🔶 J\’ai tué et autres récits de Mikhaïl Boulgakov 🔶
🔶 L\’étrange cas du Dr Jeckyll et de Mr Hyde de Robert Louis Stevenson 🔶
 

2 commentaires sur “Morphine – Mikhaïl Boulgakov

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :