Une fille dans la jungle – Delphine Coulin

 

▪️ Titre ▪️ Une fille dans la jungle
▪️ Auteur ▪️ Delphine Coulin
▪️ Genre ▪️ Littérature contemporaine – Drame
▪️ Édition ▪️ Grasset
▪️ Collection ▪️ Roman Grasset
▪️ Format ▪️ Grand format broché
▪️ ISBN ▪️ 9782246814344
▪️ Date de parution ▪️ 23 août 2017
▪️ Nb de pages ▪️ 240
▪️ Prix ▪️ 18€
 
▪️ Synopsis ▪️
«  Cela ressemblait moins que jamais à une jungle, ou alors une jungle froide, de bois et de boue, avec des animaux crottés, et des monstres de métal au loin, sous le crachin. Pas le genre qui fait rêver, avec les perroquets et les feuilles vertes et grasses, où on transpire dans une odeur d’humus. Une jungle du pauvre. Ici, il n’y avait pas un arbre, pas une feuille, pas de chaleur. Et aujourd’hui, c’était silencieux. Cette jungle qui avait été un chaos où des milliers de personnes vivaient, mangeaient, parlaient, se battaient, était devenue un désert, où ils étaient seuls, tous les six.
Six enfants et adolescents dans une ambiance de fin du monde.  »
 
▪️ À propos de l\’auteur ▪️
Delphine Coulin est écrivain et cinéaste. Ses cinq livres : Les Traces (2004), Une seconde de plus (2006), Les Mille-Vies (2008), Samba pour la France (2011), et Voir du pays (2013), ont tous eu un succès critique et public, et sont traduits dans une dizaine de langues. Elle a aussi coréalisé avec sa sœur, Muriel Coulin, six courts-métrages et deux longs-métrages : 17 Filles, sélectionné au Festival de Cannes 2011 à la Semaine de la Critique, sorti en salles dans une vingtaine de pays, et Voir du pays, sélectionné au Festival de Cannes 2016 dans la catégorie Un Certain Regard, où elle a obtenu le prix du meilleur scénario. (source Grasset)
 
▪️ Verdict ▪️
Ce petit roman qui ne paye pas de mine de prime abord se révèle être un coup de cœur pour ma part, pour diverses raisons, c\’est un récit qui devrait être au programme scolaire.
De plus, bien des gens à l\’esprit étroit devraient le lire afin de comprendre que les migrants sont avant tout des êtres humains, et qu\’il sont dans des lieux comme \ »La jungle de Calais\ » parce qu\’ils essayent tout simplement de survivre.
 
L\’écriture de Delphine Coulin est belle et simple (heureusement car le sujet est déjà assez difficile en lui même). Avec la simplicité d\’un point de vue de quelques ados on plonge dans un récit à la fois dur et innocent, rempli d\’espoir.
Le nombre de pages n\’est pas non plus insurmontable (240 pages) ce qui permet de rentrer directement dans le vif du sujet, point positif car broder autour n\’aurait fait qu\’alourdir les émotions sans servir l\’effet recherché, à savoir, ouvrir les yeux aux occidentaux sur la migration de masse.
 
Les personnages que nous suivons sont des adolescents de diverses origines et se retrouvent en groupe. Nous allons vivre avec eux le désarroi et la peur lors du démantèlement de la jungle. Tous nous apportent de l\’empathie, de l\’amitié, je les ai trouvés très beaux.
 
Une fille dans la jungle est un récit à lire absolument, pour comprendre et pour ne pas oublier un événement que l\’ont peut citer comme historique et contemporain.
 
une véritable plongée dans le chaos avec un regard autre que celui des médias.
 
▪️ Ma note 9/10 ▪️ 
▪️ Les + ▪️
🔶 Un récit poignant 🔶
🔶 Un regard autre que celui des médias 🔶
🔶 Des personnages très attachants 🔶
▪️ Les- ▪️
🔶 r.a.s. 🔶
▪️ Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement ▪️
🔶 Voir du pays de Delphine Coulin 🔶
🔶 Calais mon amour de Béatrice Huret 🔶
 
Je remercie sincèrement les éditions Grasset ainsi que le site NetGalley pour le SP
 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :