Chaman – Maxence Fermine

 

▪️ Titre ▪️ Chaman
▪️ Auteur ▪️ Maxence Fermine
▪️ Genre ▪️ Littérature contemporaine – Quête identitaire – Histoire
▪️ Édition ▪️ Michel Lafon
▪️ Format ▪️ Grand format broché
▪️ Nb de pages ▪️ 131
▪️ Date de parution ▪️ 12 octobre 2017
▪️ ISBN ▪️ 9782749932545
▪️ Prix ▪️ 16,95€
 
▪️ Synopsis ▪️
« Le jour où Richard Adam comprit qu’il n’avait qu’une vie, il n’avait jamais été si proche du ciel. Et pour cause. Il se tenait en équilibre sur une poutrelle d’acier, à près de soixante mètres de hauteur. Parvenu au bout de son perchoir, il s’arrêta, retint son souffle, et contempla une dernière fois le paysage qui s’offrait à lui, telle une flaque d’or blanc. Il pensa que la vue était sublime, et la vie, terriblement fragile. Un souffle de vent, un faux pas, et il disparaîtrait à jamais. Il s’envolerait tel un oiseau dans les nuées.
Il n’avait jamais été vraiment sujet au vertige. Jusqu’à aujourd’hui. »
 
▪️ À propos de l\’auteur ▪️
Biographie. Maxence Fermine a vécu à Paris, puis en Afrique où il a travaillé dans un bureau d\’études en Tunisie. Il vit aujourd\’hui en Savoie avec sa femme et ses deux filles. Après le succès de Neige (traduit en 17 langues), il se consacre entièrement à l\’écriture et enchaîne les romans et les voyages. (source Wikipedia)
 
Il est (entre autres) l\’auteur du très beau \ »Neige\ », roman initiatique sur le Haïku  et de \ »Opium\ », une aventure sur la route du thé, en Chine.
 
▪️ Verdict ▪️
J\’aime beaucoup les écrits de Maxence Fermine depuis que j\’avais découvert \ »Neige\ » il y a un moment maintenant, par la suite j\’ai lu Opium (un voyage sur la route du thé se déroulant en Chine) et que j\’ai adoré, c\’est un des récits que je me souviendrai longtemps, puis \ »Le papillon de Siam\ » qui m\’avait beaucoup plu.
À la rentrée 2016 chez Michel Lafon a été publié \ »Zen\ » que je n\’ai pas encore lu, j\’attends le format poche qui j\’espère sortira bientôt.
 
Dans Chaman nous ne sommes plus en Asie mais en Amérique du Nord, sur les territoires amérindiens (enfin ce qu\’il en reste c\’est à dire des réserves indiennes ou alcool et drogue font des ravages, c\’est révoltant).
 
Le personnage principal est, suite à un événement, amené à quitter son foyer pour des vacances un peu spéciales, il va retourner vers ses origines.
 
Cette quête initiatique au pays des origines amérindiennes, dans les haut lieux des guerres d\’antan contre les blancs prend en intensité au fur et à mesure de la lecture, et malgré le caractère taiseu du personnage on se prend à l\’apprécier, car sa quête va donner un sens à sa vie et ce qu\’il découvre et ressent est beau, simplement.
 
Les autres personnages ont beaucoup de caractère et j\’ai particulièrement apprécié Winona, une jeune indienne au caractère bien trempé mais aussi pleine de fierté et de douceur.
 
J\’ai appris plein de choses que je ne connaissais pas sur les amérindiens du nord car même si c\’est un roman, une bonne part d\’histoire nous est contée et c\’est bien, très intéressant.
Chaque chapitre commence par une citation philosophique prononcée par des chefs indiens connus tel que Sitting Bull par exemple, ces citations sont très justes et ont entièrement leur place ici.
 
Pour les décors on s\’imagine facilement ces paysages magnifiques de plaines et de montagnes, de rivières, la nature à l\’état brut.
 
Un petit côté onirique est présent mais pas non plus incessant, ce qui donne du charme et de l\’apaisement à un récit qui a tendance à être assez dramatique et difficile à encaisser par moments.
 
Maxence Fermine laisse au lecteur le choix de se faire sa propre opinion sur l\’élément clé du roman, ce que j\’ai beaucoup apprécié.
 
▪️ Ma note : 8/10 ▪️
▪️ Les + ▪️
🔶 Les infos historiques sur les amérindiens 🔶
🔶 La quête identitaire du personnage principal 🔶
🔶 Le personnage de l\’indienne Winona 🔶
🔶 Le petit côté onirique 🔶
▪️ Les – ▪️
🔶 Trop court (comme souvent chez M. Fermine) 🔶
🔶 Une certaine scène aux trois-quarts du récit qui ne m\’a pas plue du tout 🔶
▪️ Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement ▪️
🔶 7 secondes pour devenir un aigle (nouvelle) de Thomas Day 🔶
🔶 Zen de Maxence Fermine 🔶
🔶 Opium de Maxence Fermine 🔶

Je tiens à remercier les éditions Michel Lafon ainsi que le site NetGalley pour le SP

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :