Demain il sera trop tard – Jean-Christophe Tixier

▪️ Titre ▪️ Demain il sera trop tard
▪️ Auteur ▪️ Jean-Christophe Tixier
▪️ Genre ▪️ Dystopie – Young Adult
▪️ À partir de 13 ans ▪️
▪️ Édition ▪️ Rageot
▪️ Date de parution ▪️ 13 septembre 2017
▪️ Format ▪️ Grand format broché
▪️ Nb de pages ▪️ 440
▪️ Prix ▪️ 15,90€
 
▪️ Synopsis ▪️
Virgil vit dans l’insouciance. Le Terme diagnostiqué à sa naissance fait de lui un 81 (il va vivre 81 ans). Mais un jour, une Brigade tente de l’arrêter. Il s’enfuit. Débute alors sa descente aux enfers.
Enna, elle, est Court Terme et vit dans le ghetto. Elle graffe sa révolte sur les murs des beaux quartiers. Quand son amie est tuée par un groupuscule proche du pouvoir, elle jure de la venger…
 
Traqué, Virgil rencontre une jeune geek, Lou, analyste de données, qui lutte clandestinement contre le système.
 
Lui, Enna, Lou et d’autres sont décidés à se battre contre cette société totalitaire qui les a condamnés et à vivre intensément chaque jour, chaque minute, chaque seconde, qui restent !
 
▪️ Verdict ▪️
\ »Demain il sera trop tard\ » : titre parfait car dès les premières pages nous sommes projetés en pleine action, course poursuite à pied, planque, panique, l\’histoire s\’enchaîne à grande vitesse, je l\’ai lu en deux soirs malgré les 440 pages ce qui veut dire que je n\’ai pas décroché (chose rare chez moi pour un roman Young Adult), c\’est donc très positif.
 
L\’histoire en elle même est basée sur un système de classe sociale selon le temps qu\’il vous reste à vivre (déterminé par un test en labo à la naissance), évidemment ceux qui doivent \ »arriver à terme\ » (mourrir) plus tôt sont parqués dans des cités bidon villes et ceux qui doivent vivre longtemps se retrouvent dans le confort le plus total et assignés aux postes les meilleurs pour diriger le monde, ils ne se préoccupent en rien des autres classes sociales.
Mais voilà, une faille dans le système des tests va tout chambouler, la rebellion contre ce principe totalitaire complètement injuste est lancée.
 
Pour ce qui est de l\’élément principal (le temps qu\’il reste à vivre pour chacun et les différentes classes sociales séparées en quartier contrôlés par des check-point m\’on beaucoup fait penser au film \ »Time Out\ » avec Justin Timberlake (bon film d\’ailleurs).
 
Les personnages sont bien sympathiques, surtout Lou (une pro de l\’informatique), Virgil (le personnage principal) qui même en étant discret réussi à nous faire ressentir de l\’empathie pour lui. Les autres personnages sont assez classiques mais tout de même travaillés.
 
Les jeunes amateurs de dystopie Young Adult trouverons leur bonheur dans ce roman, mais il peut également convenir aux non initiés, à condition de ne pas être non plus trop jeune (question de compréhension des technologies et termes techniques).
 
▪️ Ma note : 8/10 ▪️
▪️ Les + ▪️
🔶 L\’histoire bien ficelée 🔶
🔶 Tout le concept autour du \ »temps qu\’il reste\ » 🔶
🔶 Une écriture sans failles 🔶
▪️ Les – ▪️
🔶 Un chouïa complexe (trop technique ?) pour les plus jeunes lecteurs 🔶 
▪️ Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement ▪️
🔶 Effacée de Teri Terry 🔶
🔶 Divergeante de Veronica Roth 🔶
🔶 Time-Out avec Justin Timberlake (film SF / Dystopie de Andrew Niccol 2011) 🔶
Je remercie sincèrement les éditions Rageot et le site NetGalley pour le SP

   

4 commentaires sur “Demain il sera trop tard – Jean-Christophe Tixier

Ajouter un commentaire

  1. C'est chouette que tu fasses des parallèles avec d'autres œuvres littéraires ou cinématographiques, ça permet de se rendre un peu compte vers quoi le livre tend. Ici tu parles de Time Out et clairement ça me parle, j'avais vraiment bien aimé ce film (bien que je l'ai trouvé mal exploité sous certains points). Une lecture qui me tente bien ^^

    J'aime

  2. Merci 🙂 c'est justement le but, de pouvoir donner une idée du style grâce à d'autres titres, je le fait plus rarement avec les films mais tu vois ça a bien fonctionné avec toi, du coup je pense que j'en mettrais plus souvent !Pour en revenir au roman oui j'ai tout de suite eu ce flash de Time Out et ca résume carrément bien l'ambiance et le décor.

    J'aime

  3. J'ai commencé ta chronique en me disant \ »tiens on dirait Time Out\ » et je vois qu'on a la même référence (et effectivement c'était un film plutôt sympa). L'univers m'intéresse et le côté ultra haletant n'est pas pour me déplaire, je me le note de côté 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :