Vers la lumière – Andreï Dyakov

   

 

▪️ Titre ▪️ Vers la lumière
▪️ Auteur ▪️ Andreï Dyakov
▪️ Série ▪️ Univers Métro 2033 Tome 1 sur 2
▪️ Genre ▪️ Science-fiction – anticipation – post-apocalyptique
▪️ Édition ▪️ L\’Atalante – collection La Dentelle du cygne – septembre 2012
▪️ Infos techniques ▪️ Grand format broché – 17€ – 320 pages
▪️ Illustration de couverture ▪️ Benjamin Carré
 
▪️ Synopsis ▪️
Dans les profondeurs du métro de Saint-Pétersbourg, où la mort revêt tant de visages, la puissante Alliance littorale arme une expédition en surface. Des stalkers ont aperçu une lumière qui aurait sa source sur l’île de Kotline, dans la baie de la Neva. Serait-ce le signal de cette Arche de salut qu’espèrent les fidèles de l’Exode, une secte qui prolifère à travers le métropolitain ? Gleb, un jeune adolescent de la station Moskovskaïa, sera du voyage. Mais quels périls guettent les audacieux ? Et quelles révélations les attendent au bout de leur périple ?
 
Vers la lumière appartient à la série « L’univers de Métro 2033 » initiée par Dmitry Glukhovsky suite au succès de Métro 2033 et Métro 2034. Son ambition est d’enrichir le monde imaginé par l’auteur en y faisant participer des romanciers de tous les pays. Andreï Dyakov est un de ces jeunes écrivains. Son livre a enthousiasmé aussi bien les lecteurs russes qu’allemands et espagnols. (source L\’Atalante)
 
▪️ Verdict ▪️
\ »Vers la lumière\ » fait véritablement partie intégrante de ce qui est créé dans Métro 2033, on rescent une ambiance similaire avec tout de même quelques différences liées au scénario et bien entendu une différence au niveau de l\’écriture.
 
Ici tout débute dans le métro de Saint Petersbourg (une ville que j\’aime particulièrement), par contre à la différence de 2033 et 2034 le gros de l\’histoire va se dérouler en extérieur et surtout va se voir bien plus rythmé.
 
Beaucoup d\’action, pas mal de scènes assez violentes, voire gores par moment, l\’histoire reste simple mais efficace pour avoir envie d\’aller au bout, surtout avec ces personnages, Gleb (un jeune garçon) et Taran (un vieux Stalker), deux fortes têtes qui vont s\’apprivoiser l\’un l\’autre jusqu\’à tisser un lien très fort. Ces deux personnages sont le gros point fort du roman et c\’est avec une réelle angoisse que l\’on suit leurs déboires tout au long du livre. Les autres intervenants de l\’histoire eux restent par contre assez anecdotiques si ce n\’est le bestiaire qui lui est super intéressant, original et varié.
 
J\’ai passé un moment très agréable avec ce roman et je le recommande vivement aux adepte de la serie Métro 2033.
 
▪️ Ma note 8,5/10 ▪️
▪️ Les + ▪️
🔶 Le duo Gleb/Taran 🔶
🔶 L\’univers de Métro 2033 🔶
🔶 Une aventure qui se déroule en extérieur à Saint Petersbourg 🔶
🔶 Le bestiaire 🔶
▪️ Les – ▪️
🔶 Les autres personnages qui ne m\’ont pas fait un grand effet 🔶
▪️ Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement ▪️
🔶 Vers les ténèbres de Andreï Dyakov 🔶
🔶 Métro 2033 de Dmitry Glukhovsky 🔶
🔶 Métro 2034 de Dmitry Glukhovsky 🔶
🔶 Métro 2035 de Dmitry Glukhovsky 🔶
 

 

 

3 commentaires sur “Vers la lumière – Andreï Dyakov

Ajouter un commentaire

  1. Est-ce qu'il est nécessaire ou préférable d'avoir déjà lu Métro 2033 ou pas pour lire celui-ci? Je compte lire Métro 2033 mais si jamais j'ai l'occasion de lire celui-ci avant je me demande si je dois patienter ou non ^^

    J'aime

  2. Alors, nécessaire de lire métro avant : non car l'histoire est indépendante, les personnages sont différents, et rien ne relie les deux récit de prime abord.Préférable : Oui, car tu lira un livre de l'univers métro sans connaître métro 2033 (pour 2034 il peut être lu plus tard), et puis il y à des subtilités que tu ne verra pas en commençant par Vers la lumière (pas gênant) mais tellement mieux de connaître pour se sentir dans l'ambiance métro (les métiers, les façons de vivre, les caractères.Pour résumer, lire \ »Vers la lumière\ » en premier te donnera une belle expérience post-apo, mais commencer par \ »Métro 2033\ » te donnera une impression de \ »sortir\ » de l'étouffant labyrinthe qu'est Métro, de faire un bout de chemin dans un univers que tu connais et qui sera nouveau en même temps, c'est plus cool.Franchement tu n'est pas obligée de commencer par 2033 mais pour la richesse de l'expérience je te le conseille tout de même.

    J'aime

  3. Je vois qu'on est sur la même longueur d'onde concernent ce livre que j'ai vraiment adoré également. Ce sont les mêmes choses que j'ai apprécié et moins aimé ^^Concernant la lecture de Metro 2033 avant Vers la lumière je rejoins Maks : pas une nécessité absolu mais je pense que l'expérience n'en sera que plus agréable de retrouver un univers déjà connu 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :