Le paradoxe de Fermi – Jean-Pierre Boudine

▪️Titre▪️ Le paradoxe de Fermi
▪️Auteur▪️ Jean-Pierre Boudine
▪️Genre▪️ Science-fiction, anticipation, post-apocalyptique, philosophie
▪️Édition▪️ Denoël, collection Lunes d\’encre, janvier 2015
▪️Infos techniques▪️ grand format broché (18€), 192 pages (Sort au format poche chez Folio SF en juin 2017)
▪️Couverture▪️ Aurelien Police
 
▪️Synopsis▪️
Ce n est certainement pas un hasard si l on attribue à un des pères de la bombe atomique, Enrico Fermi, le paradoxe en trois temps dont voici l énoncé :
1) Il est peu vraisemblable que nous soyons la seule espèce intelligente dans notre galaxie.
2) Une espèce telle que la nôtre est capable, en quelques dizaines ou centaines de milliers d années, de signaler son existence dans toute cette galaxie.
3) Même des millions d années, ce n est rien au regard de l histoire des étoiles. Conclusion : nous devrions discerner des traces de civilisations extraterrestres partout ! Où sont-elles donc ?
Dans son repaire situé quelque part à l est de l arc alpin, Robert Poinsot écrit. Il raconte la crise mondiale dont il a été témoin, les banals événements qui ont mené notre civilisation à son irréversible effondrement. Et dans ses mémoires de précaire survivant se trouve peut-être la solution au paradoxe de Fermi…
 
▪️Verdict▪️
Voici une lecture très appréciable, une vision différente des autres romans post-apo de ces dernières années, ici vous n\’aurez que peu d\’action mais plus de sensibilité, l\’humanité est en voie d\’extinction, un homme va vouloir laisser une trace de notre civilisation en expliquant les faits du déclin de l\’humanité sous forme d\’un journal qu\’il écrira pendant 100 jours en essayant de rester le plus lucide possible sur le contenu, dans l\’objectif qu\’un jour l\’humanité renaîtrait et que part le plus grand des hasards ils découvrent ces écrits.
 
Parallèlement à la plongée de l\’humain vers le néant nous suivons les pensées de cet homme qui écrit ce témoignage. Des débats philosophiques intérieurs sur le \ »pourquoi\ » au simple conseil de survie , le récit se déroule de manière lucide avec des raisons plausibles. Tout simplement un récit qui fait froid dans le dos par son réalisme.
 
▪️Ma note 8,5/10▪️
▪️Les +▪️
🔶L\’originalité🔶
🔶Le réalisme🔶 
▪️Les –▪️
🔶Un peu court🔶
▪️Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement▪️
🔶La route de Cormac McCarthy🔶
🔶Station Eleven de Emily St. John Mandel🔶

 

 

2 commentaires sur “Le paradoxe de Fermi – Jean-Pierre Boudine

Ajouter un commentaire

  1. J'adore l'idée, celle de vouloir faire du post-apo plus posé, plus réflexif, celle de l'homme voulant laisser une trace, expliquer, raisonner ce qui lui arrive pour que ça ne se reproduise plus… Mais je crains qu'en 192 pages je sois légèrement frustrée que ça n'aille pas plus loin…

    J'aime

  2. C'est sur que c'est court mais l'auteur reussi tout de même à y dire ce qu'il voulait, en plus en juin il sort chez folio SF à 6€ et quelques donc il serait dommage de passer à côté.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :