La faille – Isabelle Sorente

     

▫️Titre▫️ La faille
▫️Auteur▫️ Isabelle Sorente
▫️Genre▫️ Littérature contemporaine
▫️Édition▫️ Gallimard, collection Folio, mars 2017
▫️Infos techniques▫️ Format poche (8,20€), 480 pages
 
Ce roman est le fruit d\’un partenariat avec le site littéraire Livraddict.com et Les Éditions Gallimard, je les remercies sincèrement pour l\’envoie du livre sans quoi cette lecture n\’aurait pas été possible.
 
▫️Synopsis▫️
«Cet homme, tué le jour de la fête des pères pendant que sa maîtresse était tabassée à coups de pied, était le mari de Lucie Scalbert, mon amie d\’enfance.» 
Après s\’être perdues de vue pendant des années, Mina, la narratrice, retrouve Lucie. Désormais mariée à VDA, et alors que tout lui semblait promis, Lucie n\’est plus que l\’ombre d\’elle-même. Comment cette femme à la grâce surnaturelle, qui rêvait d\’être comédienne, a-t-elle pu en arriver là ?
 
▫️Morceau choisi▫️
J\’ai dû la regarder d\’un air sidéré, parce qu\’elle s\’est mise à rire plus fort. Quoi ?, a dit Lucie, tu es choquée que je pense à ma mère sur scène ? 
Ses yeux se sont mis à briller, elle savait qu\’elle m\’avait eue. Nous étions de nouveau intimes. Ce n\’était pas une confidence qu\’elle m\’offrait pour nos retrouvailles, c\’était un secret de magicienne, le genre de secret qui donne vie à un personnage.
 
▫️Verdict▫️
La faille est un roman langoureux, sensuel, violent, beau également qui retrace la vie de la narratrice dans laquelle elle va nous conter l\’histoire d\’une galerie de personnages importants de sa vie tels des satellites gravitant autour d\’elle avec ses amitiés, ses espoirs et ses déceptions, avec autant de sentiments ambigüs vacillants entre amour et dégoût.
 
Du côté des personnages j\’ai beaucoup aimé Mina (la narratrice) que ce soit au niveau de son caractère ou de ses pensées. 
Pour les autres personnages j\’ai eu plus de mal à les supporter (c\’est voulu par l\’auteure très certainement), que ce soit Lucie, VDA ou encore Eugenio (sans parler des mères de Mina et Lucie qui m\’ont exaspérées), tous à leurs manières sont torturés intérieurement.
 
Concernant l\’écriture de Isabelle Sorente, c\’est beau, les mots sont bien choisis, les phrases bien tournées et c\’est un des points forts du roman car cette beauté littéraire compense certains aspects plus difficiles à digérer telles que des phrases très longues (à la manière du roman Réparer Les vivants de Maëlys de Kerangal pour ceux qui connaissent). Malheureusement il n\’y a pas que les phrases qui sont longues mais le roman en lui même est dans cette lenteur vaporeuse à laquelle on adhère tout de suite ou pas du tout, pour ma part j\’ai eu du mal à partir de la deuxième partie de l\’histoire, c\’était long.
 
Pour conclure je dirais que La faille est une belle lecture, assez atypique dans son histoire. J\’ai personnellement adoré la partie narrant la jeunesse de Mina et Lucie, une partie superbe, mais j\’ai moins adhéré au reste du récit que j\’ai trouvé de plus en plus long à mesure de mon avancée dans les pages.
 
▫️Ma note 7,5/10▫️
7etDemi
▫️Les +▫️
➡️ L\’écriture ⬅️
➡️ La première partie du roman juste sublime ⬅️
▫️Les –▫️
➡️ La lenteur du récit ⬅️
▫️Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainement▫️
➡️ Réparer les vivants de Maëlys de Kerangal ⬅️
➡️ Chanson douce de Leïla Slimani ⬅️

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :