Les mille et une vies de Billy Milligan – Daniel Keyes

Titre ☐ Les mille et une vies de Billy Milligan
Auteur ☐ Daniel Keyes
Genre ☐ Biographie, psychologie, drame, littérature contemporaine 
Édition ☐ Calmann-Lévy, collection Interstices, septembre 2007
Infos techniques ☐ Grand format, broché (19,90€), 463 pages, existe au format poche.
Synopsis
Quand la police de l\’Ohio arrête l\’auteur présumé de trois, voire quatre viols de jeunes femmes, elle croit tenir un cas facile : les victimes reconnaissent formellement le coupable, et celui-ci possède chez lui la totalité de ce qui leur a été volé. Pourtant, ce dernier nie farouchement. Ou bien il reconnaît les vols, mais pas les viols. Son étrange comportement amène ses avocats commis d\’office à demander une expertise psychiatrique. Et c\’est ainsi que tout commence? On découvre que William Stanley Milligan possède ce que l\’on appelle une personnalité multiple, une affection psychologique très rare qui fait de lui un être littéralement « éclaté » en plusieurs personnes différentes qui tour à tour habitent son corps. Il y a là Arthur, un Londonien raffiné, cultivé, plutôt méprisant, et puis Ragen, un Yougoslave brutal d\’une force prodigieuse, expert en armes à feu. Et bien d?autres. En tout, vingt-quatre personnalités d\’âge, de caractère, et
même de sexe différents.L\’affaire Billy Milligan a fait la une des journaux américains, fascinés par ce cas et par la lutte qu?ont menée les psychiatres et Billy lui-même pour essayer de « fusionner » en un seul individu ses 24 personnalités. Quant au livre, construit comme un véritable drame shakespearien, il est le résultat de mois et de mois de rencontres et d\’entretiens entre Daniel Keyes et Ragen, Arthur, Allen et les autres.
À propos de l\’auteur
Daniel Keyes est né à Brooklyn en 1927, il est notamment l\’auteur du très connu et apprécié \ »Des fleurs pour Algernon\ ».
Extrait
Je ne suis rien, un zombie enfermé dans une boîte vide au cœur d\’un néant infernal.
Verdict
Billy Milligan est un jeune homme aux personnalités multiples, l\’histoire de sa vie qui nous est racontée ici est vraie pourtant l\’écriture fait réellement penser à la construction d\’un roman.
Original grâce à cette façon de raconter, on plonge dans \ »les\ » vies de Billy dès les premières pages.
Prison, procès, internement en établissement psychiatrique en milieu ouvert, placé d\’office en unité psychiatrique sécurisée, B. Milligan sera passé par tous les stades, et cela à cause de ses personnalités multiples.
C\’est une personne attachante et unique, je me suis retrouvé à détester ou au contraire beaucoup aimé certains de ses personnages (Arthur, Ragen entre autres sont stupéfiants).
Nous découvrirons au cours de cette lecture les différents événements que Billy a vécu depuis sont arrestation pour le viol de 3 jeunes femmes mais également son enfance, ses relations amicales ou familiales, tout ce qui a fait la construction de sa personnalité surprenante.
J\’ai trouvé que Les milles et une vie de Billy Milligan était une bonne biographie, bien écrite et interessante malgré pas mal de longueurs, surtout dans la deuxième partie du récit, c\’est le seul reproche que je peux véritablement faire.
À conseiller à toute personne s\’intéressant aux troubles psychiatriques et à la psychologie, mais aussi à ceux qui cherchent simplement une bonne lecture.

Ma note 7/10
Les +
⇨ Une biographie racontée comme un roman
⇨ Les personnalités de B. Milligan ⇦
⇨ Les analyses psychologiques et psychiatriques ⇦
Les –
⇨ Certaines longueurs en seconde partie du livre ⇦
Si vous aimez ce livre, vous aimerez certainement
⇨ Les mille et une guerre de Billy Milligan de Daniel Keyes ⇦
⇨ Légion de Brandon Sanderson ⇦
⇨ Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes ⇦

5 commentaires sur “Les mille et une vies de Billy Milligan – Daniel Keyes

Ajouter un commentaire

  1. Oui c'est intéressant, ça se déroule dans les années 70, début 80, c'est peut-être la raison pour laquelle tu ne le connais pas. Perso j'avais entendu parler du livre mais pas plus.

    J'aime

  2. Non ce n'est pas si glauque que nous pourrions le croire, l'auteur garde une certaine pudeur quand il y a des passages plus difficiles (genre les tentatives de suicide ou les viols), rien n'est raconté de manière brutale ou sanglante et on nous explique bien le contexte.

    J'aime

  3. J'ai adoré Des fleurs pour Algernon et les sujets psychologiques me plaisent donc je ne vois pas de raison de ne pas noter ce titre dans ma très longue liste de livres à lire ^^

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :