Antigone – Jean Anouilh

Titre  Antigone

Auteur  Jean Anouilh
Genre  Théâtre, tragédie 
Editions  La table ronde, collection Théâtre, février 1975
Infos techniques  Format semi poche, 134 pages

Synopsis 
Après Sophocle, Jean Anouilh reprend le mythe d\’Antigone. Fille d\’Oedipe et de Jocaste, la jeune Antigone est en révolte contre la loi humaine qui interdit d\’enterrer le corps de son frère Polynice. Présentée sous l\’Occupation, en 1944, l\’Antigone d\’Anouilh met en scène l\’absolu d\’un personnage en révolte face au pouvoir, à l\’injustice et à la
médiocrité.

Verdict 
Une très bonne pièce de théâtre que j\’ai véritablement apprécié, essayant comme vous le savez peut-être, de découvrir certains classiques que je n\’ai pas lus étant plus jeune, mon dévolu s\’est donc posé cette fois-ci sur Antigone, dont je connaissais le nom mais pas grand chose de plus.

Les personnages sont intéressants, avec en tête bien-sûr le rôle d\’Antigone qui rayonne de justesse, de tragédie et de beauté d\’âme.

Même si finalement l\’histoire est simple et courte, on ressort de cette lecture avec une vision de nos convictions bien différente, une pièce qui nous force à nous poser des questions d\’honneur, d\’éthique et simplement sur la vie.

J\’aimerais découvrir la pièce sur scène maintenant que j\’ai lu l\’écrit.

    Ma note 8,5/10 






Les + 
⇨ Les questions sur lesquelles le personnage d\’Antigone nous pousse à réfléchir 
⇨ La folle lucidité d\’Antigone
⇨ La fin épique 

Les – 
⇨ Le personnage d\’Ismène qui m\’a véritablement agacé



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :