Troupe 52 – Nick Cutter

Auteur ☐ Nick Cutter
Genre ☐ Horreur, fantastique, thriller, angoisse
Édition ☐ Denoël, collection Effroi, novembre 2016
Format ☐ Broché, grand format, 448 pages (21,80€)
Distinction ☐ James Herbert Horror Award 2015
Synopsis
Une fois par an, le chef scout Tim Riggs emmène un groupe d’adolescents sur Falstaff Island, en pleine nature canadienne, pour trois jours de camping. Et rien de tel qu’une bonne histoire de fantômes et le crépitement d’un feu de joie pour faire le bonheur de la joyeuse troupe. Mais lorsqu’un individu émacié, qui semble tout droit sorti d’un film d’horreur, débarque sur leur camp, réclamant de la nourriture, le séjour vire au cauchemar. L’homme n’a pas seulement faim. Il est malade. Un malade comme ils n’en ont jamais vu… et
dangereux avec ça.
Coupée du reste du monde, la troupe va devoir affronter une situation bien plus terrible que toutes les histoires inventées autour du feu. Pour survivre, ils devront combattre leurs peurs, les éléments, et se confronter à leur pire ennemi, eux-mêmes.
À mi-chemin entre Sa Majesté des mouches et 28 jours plus tard, ce thriller qui a fait pâlir d’angoisse Stephen King en personne vous plongera au cœur des ténèbres, à la frontière de la folie.
À propos de l\’auteur

Nick Cutter est né en 1976 au Canada, il est plus connu sous son vrai nom Craig Davidson notamment pour son roman Un goût de rouille et d\’os (que Jacques Audiard à adapte au cinéma sous le nom De rouille et d\’os avec Marion Cotillard).


 Verdict 
Un roman littéralement effrayant, angoissant, glauque et en même temps super addictif, un véritable concentré d\’horreur que j\’ai eu du mal à lâcher pour dormir chaque soir, l\’auteur sait manier sa plume afin de garder la tension constante ce qui fait que même lors des moments de calme on s\’attend toujours à être poussé plus profondément dans l\’angoisse, on la rescent presque autant que les personnages eux même.
Le décor à tout pour effrayer, une petite île déserte aux conditions météo peu attrayantes, un seul refuge (une cabane vétuste ou les scouts vont baser leur camp le temps d\’une semaine d\’aventure), un morceau de forêt, des cailloux, et c\’est tout.
Âmes sensibles s\’abstenir, vous risquez la nausée et l\’écœurement, pour les autres, foncez !
    ☐ Ma note 8/10 

6 commentaires sur “Troupe 52 – Nick Cutter

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :