Métaquine, tome 1 : Indications – François Rouiller


Titre Métaquine, Tome 1 : Indications
Auteur François Rouiller
Série Métaquine, tome 1 sur 2 au total
Genre Anticipation, science-fiction, dystopie
Édition L\’Atalante, collection La dentelle du cygne, mars 2016
Format Ebook (9,90€), existe en format papier (19€), 379 pages
Synopsis 
Régis, dernier de la classe ne veut pas prendre de Métaquine® le médicament qui transforme les cancres en écoliers modèles. Des millions d’enfants inadaptés bénéficient pourtant du traitement, au grand soulagements des profs et des parents. Mais Régis craint que la chimie dissolve le Duché, la contrée fabuleuse d’où son imagination tire châteaux, dinosaures et compagnons de jeu invisibles.
La mère du gamin s’est enfermée sous un casque de cybertox, son beau-père rumine des fantasme de tueur en feuilletant d’abjects magazines. Il n’y a guère qu’une voisine, neuropsy à la retraite, pour l’aider à défendre ses rêves. Ou peut-être, en ville,cette politicienne remuante qui milite contre la distribution de psychotropes à
l’école.
Mais que peuvent deux idéalistes face à un géant pharmaceutique et aux milliards de son budget marketing, alors qu’on découvre à la Métaquine® des vertus toujours plus prometteuses et que la planète entière a déjà gobé la pilule ?
À propos de l\’auteur 
François Rouiller, avec ce premier roman, entre d’emblée dans la cour des grands. Métaquine® est le fruit de huit ans d’écriture et de réflexion sur les dérives de l’industrie pharmaceutique, le mensonge publicitaire, les manipulations de masse, l’espoir d’une souveraine panacée. Avec, à la clé, cette question : habitons nous le vrai monde ou un placebo ?

Verdict
Un livre passionnant mais pas exempt de défauts. J\’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans cette lecture qui est une lecture difficile sur le plan stylistique, il faut vraiment être concentré, ne pas louper une phrase et prendre son temps pendant au moins le premier tiers du livre afin de bien comprendre l\’intrigue et les personnages (nombreux et alternés à chaque chapitres). J\’ai même failli abandonner.
Au final je me suis un peu forcé et quand l\’intrigue se délie on s\’aperçoit que l\’histoire et l\’écriture sont remarquables ! Avec de la patience (plus d\’une semaine rien que sur ce livre) j\’ai decouvert une dystopie riche et effrayante, où les humains se perdent dans un monde virtuel jusqu\’à en tomber dans le coma et devenir grabataires sans retour possible de ce \ »jeu vidéo\ », un monde ou l\’on drogue les enfants à l\’école pour les formater et inhiber leur personnalité, un monde ou les gens sont près à commettre des actes odieux juste car ils sont influencés par des lectures périodiques de kiosques, mais où aussi quelques uns on l\’espoir !
 Ma note 8/10  (un 9 si la lecture n\’avait pas été si compliqué)


Bonus :
Visitez le site web complémentaire au roman http://www.metaquine.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :