Silo origines – Hugh Howey

Titre Silo origines
Auteur Hugh Howey
Série Tome 2 (sur 3)
Genre Science-fiction, anticipation
Éditeur Babel, novembre 2015
Format Poche (9,90€), 625 pages
Synopsis

2049. Le député Donald Green, sollicité par le sénateur Thurman, travaille à la conception de ce qu’il croit être en passe de devenir un immense abri anti- nucléaire, haut comme un gratte-ciel, mais enterré. 2052, comté de Fulton, Géorgie. Le jour de l’inauguration de ce complexe architectural, un escadron de bombardiers survole la foule. Un roulement de tonnerre, une lumière aveuglante, des nuages en forme de champignon, les sirènes d’alerte au bombardement se déclenchent. Dans la panique générale, Donald est contraint à entrer dans un silo sans avoir réussi à retrouver sa femme, Helen. 2110. Troy se réveille difficilement de son sommeil cryogénique. II doit prendre son poste à la tête de tous les silos. Mais qui est-il ? Et pourquoi l’oblige- t-on à

avaler ces pilules censées provoquer l’amnésie ? Deuxième volet, en forme de préquel, d’une trilogie déjà culte outre-Atlantique, Silo Origines confère à l’univers imaginé par Hugh Howey une ampleur et une complexité saisissantes.

Extrait
Et puis, il y avait la routine, abrutissante. C’était la castration de la pensée, le train-train quotidien d’un employé qui observait la pendule en bavant, pointait en sortant, s’endormait devant la télé, tapait trois fois sur son réveil le matin, et rebelote. L’absence de week-ends n’arrangeait rien. Il n’y avait pas de jours chômés. C’était six mois de travail et des décennies de repos.
Raison qui le rendait jaloux des autres silos, où les couloirs devaient résonner de rires d’enfants, de voix de femmes, de la passion et du bonheur qui manquaient cruellement à cet endroit. Ici, il ne voyait que stupeur, des dizaines de pièces communes avec des films passant en boucle sur des écrans plats, des dizaines de paires d’yeux qui clignaient dans des fauteuils confortables. Personne n’était véritablement éveillé. Personne n’était véritablement vivant. Ça aussi, ça devait être fait exprès.

Extrait
Le bout de craie claquait contre la surface noire à chaque contact. Entre chaque, elle crissait. Le bruit lui tenait compagnie, mais il écrivit pourtant un poème sur la solitude, un réflexe appartenant à une époque révolue :
Les fantômes montent la garde. Les fantômes montent la garde. Ils me regardent déambuler.
Les cadavres rient. Les cadavres rient. Mais ils se taisent quand je les enjambe.
Mes parents sont partis. Mes parents sont partis. Ils attendent que je rentre à la maison.
Il avait des doutes sur la dernière phrase. Il éclaira ses trois strophes, qu’il trouvait assez médiocres dans l’ensemble. En écrire davantage n’arrangerait rien, mais il continua pourtant.
Le silo est vide. Le silo est vide. Mais plein de mort, à ras bords.
Je m’appelais Jimmy, je m’appelais Jimmy. Mais plus personne ne m’appelle.
Je suis tout seul, les fantômes montent la garde, et la solitude me rend plus fort.

La toute dernière partie était un mensonge, il n’était pas dupe, mais comme c’était de la poésie, ça ne comptait pas.

Verdict
J\’ai beaucoup aimé ce second tome qui est une préquelle sans en être une.
Je veut dire par là que oui on apprend ce qu\’il s\’est passé avant le tome 1 de Silo (et c\’était important de le savoir, j\’était frustré à la fin du premier tome de pas savoir), mais au fur et à mesure que l\’on avance dans le récit on se retrouve en parallèle des événements du tome 1, ce qui fût pour moi une très bonne surprise et très original dans la construction, de plus on voie aussi les évènements par les yeux de nouveaux personnages très agréables et assez torturés psychologiquement et ce de plus en plus en avançant dans le récit.

Ce 2 ème opus répond à pas mal de questions que je me posais et c\’est le point fort du récit car il n\’y répond pas forcément comme je m\’y attendais.
Pour conclure, je ne me suis pas ennuyé une seconde, les chapitres lent sont alternés avec des chapitres plus nerveux dans d\’autres silos, angoisses, suspense et manipulations sont au rendez-vous, j\’ai déjà programmé ma lecture du tome 3 Silo génération pour connaître le fin mot de l\’histoire, j\’ai hâte.

 Ma note : 9/10

4 commentaires sur “Silo origines – Hugh Howey

Ajouter un commentaire

  1. Je le lirai plus que que probablement cette année celui là! car j'ai aussi été un peu frustrée d'être un manque de pas mal de réponses à la fin du 1. J'espère qu'il sera à la hauteur de mes attentes ! C'était une agréable et surprenante découverte pour moi ^^

    J'aime

  2. j'était aussi frustré de pas savoir la suite à la fin du 1 mais sache qu'ici c'est pas forcement la suite, c'est le prequel + au même moment que le 1 et un peu après mais pour la vrai suite tu devras livre le tome 3 \ »générations\ »

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :