Le feu de Dieu – Pierre Bordage




Titre : Le feu de Dieu
Auteur : Pierre Bordage
Genre : Thriller, anticipation, post-apocalyptique, science-fiction
Édition : Le livre de poche, octobre 2010
Format : Poche, 448 pages

Description de l\’éditeur : 
Franx a anticipé le cataclysme planétaire qui s\’apprête à détruire une grande partie de l\’humanité. Il a réalisé une arche avec trois autres familles dans un coin du Périgord. Ce domaine, appelé le Feu de Dieu, doit bénéficier d\’une autonomie totale de sept ou huit ans. Quand le cataclysme se déclenche sous ses yeux, à Paris, Franx rentre immédiatement chez lui, accompagné d\’une étrange petite fille autiste qu\’on lui
a confié, et dont les dons de voyance pourrait lui être bien utile…

Extrait 1 :
Il ne croyait pas non plus aux hiérarchies célestes, il était seulement convaincu qu’on ne pouvait échapper à son destin, que les chemins étaient tracés quelque part, que la seule liberté de l’être humain était de l’accepter ou de se rebeller, de coller à sa réalité ou de la refuser. Une faille pouvait s’ouvrir à n’importe quel moment sous ses pas, un dingue pouvait le flinguer simplement pour lui piquer son manteau ou son bonnet, un avion, un hélicoptère, une météorite, lui dégringoler dessus, le froid, la soif ou la faim l’emporter… Son seul libre arbitre était d’affronter le présent et de tenter de toutes ses forces de rejoindre le Feu de Dieu, il ne lui appartenait pas de décider s’il y parviendrait.

Extrait 2 :
L’hypermarché grouillait de rats qui exploraient les moindres recoins pour les nettoyer de leurs dernières miettes. Les hommes avaient fourré la plupart des réserves de nourriture dans des malles en plastique ou en fer que les incisives pourtant puissantes des rongeurs ne parvenaient pas à entamer ; ils étaient tellement nombreux qu’ils enveloppaient certaines caisses d’une couverture mouvante.

Verdict :
Un récit post-apocalyptique, un de plus oui, j\’adore mais à force d\’en lire j\’ai une impression de tourner en rond (cela ne m\’empêche pas d\’en lire encore et encore).
Ici Pierre Bordage réussi à me faire oublié ça grâce à une intrigue digne d\’un thriller et d\’une course pour survivre qui va à 100 à l\’heure, un veritable page turner mais pas de ceux qui sont lus en une nuit, il est si intéressant qu\’on se surprend à freiner notre lecture pour qu\’elle dure plus longtemps.

Les personnages sont bien construits, tout le monde est assez attachant mais tout le monde est un peu agaçant en même temps, dans tous les cas de figure on pourra dire qu\’ils ont tous du caractère.

Le scénario lui est séparé en deux, d\’un côté on suit le héro qui doit faire 500 km à pied avec une petite gamine autiste, le tout en plein apocalypse, de l\’autre sa famille qui l\’attend sans savoir s\’il est en vie mais eux sont coincés dans leur forteresse anti-apocalypse avec un sale bonhomme pervers et méchant.

On fait de drôle de rencontres avec des humains, des rats, des….stop je ne spoilerais pas mais vous verrez c\’est assez génial, un petit côté fantastique fait sont apparition au fil de la lecture mais rien de bien dérangeant, ici cela nous apporte même un petit plus vu que ce n\’est pas exagéré.

Que vous aimiez le post-apo, le catastrophique, la survie, l\’action ou simplement Mr Bordage, vous apprécierez cette lecture.

 Ma note 7/10
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️◽️◽️◽️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :